6 maisons de retraite à HENNEBONT (56)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à HENNEBONT pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à HENNEBONT et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans le Morbihan sur Essentiel Autonomie.

6 maisons de retraite à HENNEBONT (56)

EHPAD Kerlivio à HENNEBONT | Morbihan
Quimpero
56700 Hennebont
TELEPHONER: 
02 97 06 90 62
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
67.52 €
Dernière mise à jour le : 
24 avril 2018
EHPAD Stêr Glas  à HENNEBONT | Morbihan
2 rue Gérard Philipe
56700 Hennebont
TELEPHONER: 
02 97 30 29 30
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
59.8 €
Dernière mise à jour le : 
24 avril 2018
Les Villages d’Or d’Hennebont à HENNEBONT | Morbihan
Résidence services senior
2 avenue Mendès France
56700 Hennebont
TELEPHONER: 
04 67 13 85 97
Maison de Retraite la Colline à HENNEBONT | Morbihan
Rue du Dr Paul Carpentier
56700 Hennebont
TELEPHONER: 
02 97 06 90 15
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
59.31 €
Dernière mise à jour le : 
8 mai 2018
Maison Sainte-Marie à HENNEBONT | Morbihan
Le Bouétiez
56700 Hennebont
TELEPHONER: 
02 97 36 20 81
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
58.13 €
Dernière mise à jour le : 
18 avril 2016
USLD Kerlivio à HENNEBONT | Morbihan
Toul Douar - Rue François Le Vouedec
56700 Hennebont
TELEPHONER: 
02 97 06 90 62
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
67.52 €
Dernière mise à jour le : 
24 avril 2018

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population conduira à une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes : si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accentuer de 400 000 personnes d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, est en passe de connaître un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne dépendante est voué à considérablement diminuer, allégeant par conséquent l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, vouées à changer, et résulteront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut appelle à une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas soumise à conditions de revenus. Par contre, la part restant au dépens de la personne est intimement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide permet à la personne concernée d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Vous souhaitez trouver un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de dépendance avec des besoins particuliers dans une commune à proximité de chez vous ?
Découvrez l'ensemble des établissements spécialisés accessibles dans votre commune. Spécifiez votre demande grâce à plusieurs critères, comme les tarifs d’hébergement à la journée, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de sélectionner votre résidence en fonction de son autorisation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé (permanent, temporaire, jour, nuit...).
Vous avez aussi la possibilité de découvrir d’autres établissement dans votre département adaptées pour les personnes âgées dépendantes.