6 maisons de retraite à GAP (05)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à GAP pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à GAP et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans les Hautes-Alpes sur Essentiel Autonomie.

6 maisons de retraite à GAP (05)

EHPAD de St Mens à GAP | Hautes-Alpes
EHPAD
Rue de St Mens
05000 Gap
TELEPHONER: 
04 92 55 45 56
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
49.9 €
Dernière mise à jour le : 
28 mars 2018
EHPAD Jean Martin à GAP | Hautes-Alpes
EHPAD
Rue Ernest Cézanne
05000 Gap
TELEPHONER: 
04 92 54 93 54
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
61.85 €
Dernière mise à jour le : 
15 mars 2017
EHPAD Les Trois Fontaines à GAP | Hautes-Alpes
EHPAD
Ancienne Route de Veynes
05000 Gap
TELEPHONER: 
04 92 52 02 30
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
50.72 €
Dernière mise à jour le : 
9 octobre 2017
EHPAD Muret à GAP | Hautes-Alpes
EHPAD
1 place Auguste Muret
05000 Gap
TELEPHONER: 
04 92 40 69 06
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
62.6 €
Dernière mise à jour le : 
8 mars 2018
Résidence Tiers Temps  à GAP | Hautes-Alpes
EHPAD
27 avenue Charles Aurouze
05000 Gap
TELEPHONER: 
04 92 49 63 13
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
74 €
Dernière mise à jour le : 
7 mars 2018
USLD Muret à GAP | Hautes-Alpes
USLD
1 Place Auguste Muret
05000 Gap
TELEPHONER: 
04 92 40 69 04
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
62.25 €
Dernière mise à jour le : 
8 mars 2018

Si on s'appuie sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait connaître une augmentation remarquable dans les années à venir, compte tenu notamment du vieillissement de la population française. En supposant que la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie d'ici 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent se reposer sur la mutualisation de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l'assistance découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer à cause du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors dépendants. Par ailleurs, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient fortement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation requiert une aide pour réaliser les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toutefois, la partie demeurant à la charge de la personne est directement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide permet au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée dépendante avec des besoins spécifiques dans une localité à côté de chez vous ?
Découvrez la totalité des établissements médicalisés accessibles près de chez vous. Précisez votre demande grâce à plusieurs critères, tels que les tarifs d’hébergement journaliers, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez aussi sélectionner votre résidence en fonction de son accréditation à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé .
Vous pouvez étoffer votre périmètre de recherches et découvrir toutes les structures spécialisées et maisons de retraire de votre département sur notre site.