5 maisons de retraite à DREUX (28)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à DREUX pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à DREUX et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Eure-et-Loir sur Essentiel Autonomie.

5 maisons de retraite à DREUX (28)

EHPAD Le Prieuré  à DREUX | Eure-et-Loir
EHPAD
73 Rue Saint Martin
28100 Dreux
TELEPHONER: 
02 37 42 00 65
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
62.62 €
Dernière mise à jour le : 
23 mars 2018
EHPAD Les Eaux Vives  à DREUX | Eure-et-Loir
EHPAD
44 Avenue du President Kennedy
28100 Dreux
TELEPHONER: 
02 37 51 54 21
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
54.39 €
Dernière mise à jour le : 
26 mars 2018
Korian La Roseraie à DREUX | Eure-et-Loir
EHPAD
8 Avenue du Général Leclerc
28100 Dreux
TELEPHONER: 
02 37 42 02 01
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
71.5 €
Dernière mise à jour le : 
26 mars 2018
Résidence de la Vaumonnaie  à DREUX | Eure-et-Loir
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
2 rue Henri Lefebvre
28100 Dreux
TELEPHONER: 
02 37 42 22 04
USLD Les Eaux Vives à DREUX | Eure-et-Loir
USLD
44 avenue Kennedy
28100 Dreux
TELEPHONER: 
02 37 51 54 96
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
55.83 €
Dernière mise à jour le : 
26 mars 2018

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de l'augmentation que devrait connaître la France lors des deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une augmentation significative du nombre de personnes en situation de dépendance liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, le soutien émanant de l’entourage familial est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de seniors dépendants. De plus, les frais incombant à l'APA sont censées foncièrement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toutefois, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est intimement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’APA).

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou d’une maison de retraite dans une ville à côté de votre lieu de résidence pour un parent ou proche âgé en situation de perte d'autonomie ?
Découvrez la totalité des établissements spécialisés accessibles dans votre ville. Précisez votre demande via de nombreux paramètres, comme les prix de logement journaliers, la présence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de sélectionner votre résidence en fonction de son autorisation à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé .
Vous pouvez étoffer votre périmètre de recherches et découvrir tous les établissements spécialisés et maisons de retraire de votre département sur Essentiel Autonomie.