1 maison de retraite à COURTISOLS (51)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à COURTISOLS pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à COURTISOLS et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Marne sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à COURTISOLS (51)

MARPA Les Charmilles à COURTISOLS | Marne
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
1 Rue François Delabarre
51460 Courtisols
TELEPHONER: 
03 26 64 35 88

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après les études de l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la France au cours des deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une croissance significative du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, le soutien provenant des proches pourrait diminuer en raison du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. De plus, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement changer, en proportion des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère ressource départementale destinée aux seniors de 60 ans minimum, estimées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, peuvent continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas allouée selon des pensions de la personne âgée, il reste cependant à acquitter une partie variable définie à partir des ressources du foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Attention toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’APA, également.

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou d’une maison de retraite dans une ville à proximité de chez vous pour un proche âgé en situation de dépendance ?
Découvrez la liste complète des établissements médicalisés accessibles dans votre ville. Précisez votre requête via de nombreux critères, tels que les prix de logement à la journée, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez également sélectionner votre résidence en fonction de son autorisation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé .
Vous pouvez aussi rechercher d’autres établissement dans votre département adaptées pour les personnes âgées en situation de dépendance.