4 maisons de retraite à CORMEILLES EN PARISIS (95)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à CORMEILLES EN PARISIS pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à CORMEILLES EN PARISIS et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans le Val-d'Oise sur Essentiel Autonomie.

4 maisons de retraite à CORMEILLES EN PARISIS (95)

EHPAD Chabrand Thibault à CORMEILLES EN PARISIS | Val-d'Oise
48 Rue Aristide Briand
95240 Cormeilles en Parisis
TELEPHONER: 
01 34 50 43 21
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
64.44 €
Dernière mise à jour le : 
25 mai 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
EHPAD Zemgor  à CORMEILLES EN PARISIS | Val-d'Oise
35 Rue du Martray
95240 Cormeilles en Parisis
TELEPHONER: 
01 34 50 43 50
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
77.84 €
Dernière mise à jour le : 
25 mai 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
Maison de Famille la Châtaigneraie à CORMEILLES EN PARISIS | Val-d'Oise
1, rue de Franconville
95240 Cormeilles en Parisis
TELEPHONER: 
01 34 50 41 00
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
89 €
Dernière mise à jour le : 
25 mai 2018
Villa Beausoleil Cormeilles  à CORMEILLES EN PARISIS | Val-d'Oise
41 rue Aristide Briand
95240 Cormeilles en Parisis
TELEPHONER: 
01 34 50 11 11
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
110 €
Dernière mise à jour le : 
25 mai 2018

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française au cours des deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation perceptible du nombre de personnes dépendantes à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l’association de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l’aide provenant des proches pourrait décliner à cause du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre croissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les frais incombant à l'APA pourraient foncièrement évoluer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation requiert une aide pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toujours est-il, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est intimement impactée par les ressources de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Attention toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Vous souhaitez trouver un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de dépendance avec des besoins spécifiques dans une commune votre commune ?
Découvrez la totalité des établissements médicalisés accessibles dans votre ville. Précisez votre recherche via de nombreux paramètres, comme les tarifs d’hébergement à la journée, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de sélectionner votre établissement en fonction de son habilitation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé .
Notre site regroupe toutes les maisons de retraite et structures médicalisées dans votre département.