6 maisons de retraite à COGNAC (16)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à COGNAC pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à COGNAC et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans la Charente sur Essentiel Autonomie.

6 maisons de retraite à COGNAC (16)

EHPAD du Centre de Gérontologie à COGNAC | Charente
EHPAD
43 rue de Dizedon
16100 Cognac
TELEPHONER: 
05 45 80 16 30
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
51.11 €
Dernière mise à jour le : 
19 mars 2018
EHPAD Guy Gauthier à COGNAC | Charente
EHPAD
64 Rue de Bellefonds
16100 Cognac
TELEPHONER: 
05 45 80 16 20
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
51.11 €
Dernière mise à jour le : 
19 mars 2018
Résidence  Autonomie Alain de Raimond à COGNAC | Charente
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
1 rue Elysée Mousnier
16100 Cognac
TELEPHONER: 
05 45 35 13 51
Résidence Charles d'Orléans à COGNAC | Charente
EHPAD
1 Rue Charles d'Orléans
16100 Cognac
TELEPHONER: 
05 45 35 35 35
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
69 €
Dernière mise à jour le : 
16 mars 2018
Résidence COS Sainte Marthe à COGNAC | Charente
EHPAD
4 place de l'Ancienne Halle
16100 Cognac
TELEPHONER: 
05 45 82 00 02
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
65.33 €
Dernière mise à jour le : 
4 mai 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
USLD du Centre de Gérontologie à COGNAC | Charente
USLD
Rue Montesquieu
16100 Cognac
TELEPHONER: 
05 45 80 16 30
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
58.07 €
Dernière mise à jour le : 
19 mars 2018

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes est censé croître dans les deux prochaines décennies, en raison principalement du vieillissement de la population en France. Même sion constate que la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 aujourd’hui.
La prise en charge des personnes en situation de dépendance est caractérisée par 2 éléments : l'implication en provenance des parents ou enfants, mais aussi l'entraide collective qui se traduit par des prestations telles que l’allocation personnalisée d’autonomie.

L'association de ces deux types d'aides, s’apprête à attester d' une mutation importante dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par senior dépendant est voué à notablement baisser, allégeant alors le poids de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l'APA seront, elles aussi, destinées à changer, et résulteront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère ressource locale versée aux personnes âgées de 60 ans minimum, considérées en perte d’autonomie et qui, via cette allocation, peuvent continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas attribuée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste encore à régler une partie variable déterminée en fonction des ressources du foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’APA, également.

Vous souhaitez trouver une maison de retraite ou un EHPAD dans une commune à proximité de chez vous pour les besoins d’un proche âgé et/ou en situation de perte d'autonomie ?
Accédez à l'ensemble des établissements médicalisés accessibles dans votre ville. Spécifiez votre recherche grâce à de nombreux critères, tels que les prix de logement à la journée, la présence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez également sélectionner votre résidence en fonction de son accès à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé (permanent, temporaire, jour, nuit...).
Vous avez aussi la possibilité de découvrir d’autres établissement dans votre département adaptées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.