2 maisons de retraite à CHATEAUGIRON (35)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à CHATEAUGIRON pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à CHATEAUGIRON et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Ille-et-Vilaine sur Essentiel Autonomie.

2 maisons de retraite à CHATEAUGIRON (35)

EHPAD Les Jardins du Castel  à CHATEAUGIRON | Ille-et-Vilaine
12 Rue Alexis Garnier - BP16
35410 Châteaugiron
Téléphone: 
02 99 37 40 12
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
54.43 €
Dernière mise à jour le : 
6 avril 2017
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
Résidence du Prévôt à CHATEAUGIRON | Ille-et-Vilaine
4 Rue Francois Xavier Leray
35410 Chateaugiron
Téléphone: 
02 99 33 39 80
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
55 €
Dernière mise à jour le : 
13 mai 2017

Si on se base sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance est censé connaître une augmentation remarquable dans les deux prochaines décennies, en raison principalement du vieillissement de la population en France. En supposant que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes à l’horizon 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien provenant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les frais relatifs à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient nettement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation appelle à une assistance pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est fortement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide permet à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (en France, environ 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de perte d'autonomie avec des besoins particuliers dans une commune près de votre lieu de résidence ?
Découvrez l'ensemble des établissements spécialisés accessibles dans un rayon proche de chez vous. Affinez votre demande grâce à de nombreux critères, tels que les prix d’hébergement journaliers, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de sélectionner votre résidence en fonction de son habilitation à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé .
Etoffez votre requête pour voir la liste de tous les établissements médicalisés et des maisons de retraite dans votre département sur Essentiel Autonomie.