4 maisons de retraite à CHATEAUBRIANT (44)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à CHATEAUBRIANT pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à CHATEAUBRIANT et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans le Loire-Atlantique sur Essentiel Autonomie.

4 maisons de retraite à CHATEAUBRIANT (44)

Maison de Retraite de Béré à CHATEAUBRIANT | Loire-Atlantique
Rue de Maumusson
44110 Châteaubriant
TELEPHONER: 
02 40 55 88 24
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
51.35 €
Dernière mise à jour le : 
8 mai 2018
MAPA du Centre Hospitalier de Châteaubriant à CHATEAUBRIANT | Loire-Atlantique
Rue Denieul et Gastineau
44110 Châteaubriant
TELEPHONER: 
02 40 55 88 24
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
51.35 €
Dernière mise à jour le : 
8 mai 2018
Résidence du Parc de la La Lande  à CHATEAUBRIANT | Loire-Atlantique
Rue Dugesclin
44110 Châteaubriant
TELEPHONER: 
02 40 55 88 24
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
51.35 €
Dernière mise à jour le : 
8 mai 2018
USLD du Centre Hospitalier de Châteaubriant  à CHATEAUBRIANT | Loire-Atlantique
Rue de Verdun
44110 Châteaubriant
TELEPHONER: 
02 40 55 88 88
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
51.35 €
Dernière mise à jour le : 
8 mai 2018

Si on s'appuie sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait connaître une augmentation remarquée dans les 20 prochaines années, en raison notamment du vieillissement de la population française. Même si la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre croissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les frais incombant à l'APA sont censées nettement changer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de revenus. En revanche, la partie demeurant à la charge de la personne est fortement impactée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous souhaitez trouver une maison de retraite ou un EHPAD pour un de vos proches ou parents en situation de perte d'autonomie dans une commune votre localité ?
Accédez à l'ensemble des établissements spécialisés accessibles dans un rayon proche de chez vous. Affinez votre recherche en vous appuyant sur de nombreux paramètres, comme les tarifs de logement journaliers, la présence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez également choisir votre établissement en fonction de son autorisation à l’aide sociale et du type d’accueil proposé (permanent, temporaire, jour, nuit...).
Vous pouvez élargir votre champ de recherches et découvrir toutes les structures spécialisées et maisons de retraire de votre département sur notre site.