5 maisons de retraite à CHANTILLY (60)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à CHANTILLY pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à CHANTILLY et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Oise sur Essentiel Autonomie.

5 maisons de retraite à CHANTILLY (60)

EHPAD Résidence Marguerite de Montmorency  à CHANTILLY | Oise
Place Maurice Versepuy
60500 Chantilly
TELEPHONER: 
03 44 67 44 67
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
70.44 €
Dernière mise à jour le : 
10 avril 2018
Etablissement dans lequel le groupe Humanis dispose de places réservataires pour ses ressortissants
Maison de Retraite L'Arc en Ciel à CHANTILLY | Oise
5 Boulevard de la Libération
60500 Chantilly
TELEPHONER: 
03 44 57 00 33
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
56.57 €
Dernière mise à jour le : 
26 avril 2018
Résidence de la Forêt à CHANTILLY | Oise
58 Avenue du Maréchal Joffre
60500 Chantilly
TELEPHONER: 
03 44 57 04 39
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
68 €
Dernière mise à jour le : 
13 juin 2018
Résidence Le Printania à CHANTILLY | Oise
10 Rue de l'Embarcadère
60500 Chantilly
TELEPHONER: 
03 44 57 00 44
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
60 €
Dernière mise à jour le : 
26 avril 2018
USLD Centre Gériatrique Condé à CHANTILLY | Oise
Place Versepuy
60500 Chantilly
TELEPHONER: 
03 44 67 44 67
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
69.6 €
Dernière mise à jour le : 
10 mai 2017

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, d'après au rapport de l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la population française au cours des vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent compter sur l’association de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, va connaître une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par senior dépendant devrait sensiblement baisser, amoindrissant par conséquent l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles également, amenées à être modifiées, et dépendront principalement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale reversée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut demande une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de revenus. Toutefois, la part demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’APA).

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de dépendance avec des besoins précis dans une municipalité votre commune ?
Choisissez parmi les différents critères tels que : la présence d’une unité spécifique pour les patients atteints d’Alzheimer ou d’une unité de Soins Longue Durée (USLD), les tarifs quotidiens de logement, l'accréditation de l’établissement à l’aide sociale, les différents modes d’accueil de la structure, etc. Découvrez la liste de tous les établissements spécialisés, en phase avec vos critères de recherche, près de chez vous.
Vous pouvez aussi découvrir d’autres résidences dans votre département spécialisées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.