1 maison de retraite à CHAILLAC (36)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à CHAILLAC pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à CHAILLAC et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Indre sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à CHAILLAC (36)

EHPAD Résidence La Vaquine à CHAILLAC | Indre
29 rue de La Gare
36310 Chaillac
TELEPHONER: 
02 54 29 52 52
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
58.95 €
Dernière mise à jour le : 
28 mars 2018

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique conduira à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent avoir confiance en l’association de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

L'association de ces deux types d'aides, s’apprête à faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée en situation de dépendance devrait notablement diminuer, amoindrissant ainsi le poids de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, vouées à changer, et relèveront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA), plus importante aide financière versée par le département, permet aux personnes en perte d’autonomie, de 60 ans et plus, de bénéficier d’une allocation leur autorisant une vie décente chaque jour. Bien que l’APA ne demande aucun seuil de ressources, la personne âgée reste redevable d’une partie relative à ses revenus.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement adapté pour personnes âgées. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont accès à l’APA, de même.

Vous souhaitez trouver une maison de retraite ou un EHPAD dans une localité près de votre lieu de résidence pour les besoins d’un parent âgé et/ou en situation de perte d'autonomie ?
Accédez à l'ensemble des établissements médicalisés accessibles près de chez vous. Précisez votre demande en vous appuyant sur plusieurs paramètres, comme les prix de logement journaliers, la présence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous avez la possibilité de choisir votre établissement en fonction de son habilitation à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé .
Vous avez aussi la possibilité de rechercher d’autres structures dans votre département spécialisées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.