2 maisons de retraite à BRIENNE LE CHATEAU (10)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à BRIENNE LE CHATEAU pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à BRIENNE LE CHATEAU et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Aube sur Essentiel Autonomie.

2 maisons de retraite à BRIENNE LE CHATEAU (10)

Résidence Autonomie Joseph Wagner . à BRIENNE LE CHATEAU | Aube
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
1 Allée Jean Nicolas Pierrey
10500 Brienne le Château
Téléphone: 
03 25 92 81 44
EHPAD Cardinal de Loménie à BRIENNE LE CHATEAU | Aube
16 Rue de Montbreton
10500 Brienne le Château
Téléphone: 
03 25 92 84 25
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
50.7 €
Dernière mise à jour le : 
9 mars 2018

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, selon au rapport de l’INSEE, de l'augmentation que devrait connaître la population française lors des vingt prochaines années, si la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une augmentation remarquable du nombre de personnes dépendantes à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l’aide provenant des proches est susceptible de décliner compte tenu du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient foncièrement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une aide pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la part restant à la charge du bénéficiaire est intimement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement adapté pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous souhaitez trouver une maison de retraite ou un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) dans une municipalité à côté de chez vous pour les besoins d’un parent âgé et/ou en situation de dépendance ?
Découvrez toute une liste de critères (tarifs, modalités d’accueil, unité Alzheimer, USLD…) à sélectionner selon vos préférences. Les critères choisis vous permettent de retenir la structure spécialisée dans votre commune répondant au mieux à votre demande.
Vous avez aussi la possibilité de découvrir d’autres structures dans votre département adaptées pour les personnes âgées en situation de dépendance.