1 maison de retraite à LA BAZOCHE GOUET (28)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à LA BAZOCHE GOUET pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à LA BAZOCHE GOUET et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Eure-et-Loir sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à LA BAZOCHE GOUET (28)

Résidence Aquarelle à LA BAZOCHE GOUET | Eure-et-Loir
12 Rue du Perche
28330 La Bazoche Gouet
Téléphone: 
02 37 49 28 28
Tarif journalier d'hébergement à partir de : 
70.5 €
Dernière mise à jour le : 
23 mars 2018

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon au rapport de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française pendant les vingt prochaines années, si la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une augmentation perceptible du nombre de personnes dépendantes à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
La bonne prise en charge des personnes en situation de dépendance relève des actions combinées des familles et des aidants, dans ce que l’on peut définir comme solidarité familiale. Mais aussi d’une solidarité collective qui se matérialise par le versement d’aides, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, le soutien provenant des proches pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de seniors dépendants. En outre, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient sérieusement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première pension départementale réservée aux seniors de 60 ans minimum, estimées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette aide, peuvent continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas allouée selon des pensions de la personne âgée, il reste tout de même à acquitter une partie variable déterminée en fonction des ressources du foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH bénéficient de l’APA, également.

Vous souhaitez rechercher un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de dépendance avec des besoins particuliers dans une ville près de votre lieu de résidence ?
Plusieurs paramètres vous permettent d’affiner votre demande, comme le tarif par jour de résidence, l'accès de la structure à l’aide sociale ou bien encore la présence d’une unité Alzheimer et/ou d'une USLD (Unité de Soins Longue Durée) au sein de l’établissement. Vous obtiendrez donc toutes les structures médicalisées remplissant vos critères dans votre ville.
Vous pouvez également découvrir d’autres établissement dans votre département adaptées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.