1 maison de retraite à AUTRECHE (37)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à AUTRECHE pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à AUTRECHE et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Indre-et-Loire sur Essentiel Autonomie.

1 maison de retraite à AUTRECHE (37)

Maison d'accueil Automne Paisible à AUTRECHE | Indre-et-Loire
Résidence autonomie (ex Logement foyer)
10 rue du 8 Mai
37110 Autrèche
Téléphone: 
02 47 56 22 14

Une étude de l'Insee relève que la population en France va se constituer d’une grande part de seniors d'ici une vingtaine d'années : elle passerait de 800 000 personnes dépendantes aujourd’hui à environ 1 200 000 personnes dépendantes en 2040, si toutefois l'espérance de vie moyenne reste équilibréstable jusqu’ici.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

L'association de ces deux types d'aides, s’apprête à connaître un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée dépendante devrait sérieusement baisser, amoindrissant alors l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, destinées à changer, et résulteront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation demande une aide pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la part demeurant au dépens du bénéficiaire est intimement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’APA).

Vous souhaitez rechercher un EHPAD ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de perte d'autonomie avec des besoins spécifiques dans une municipalité à côté de chez vous ?
Retrouvez une liste de caractéristiques à choisir selon vos choix. Les critères choisis vous permettent de retenir la structure médicalisée dans votre commune répondant de la meilleure façon à votre demande.
Vous pouvez aussi rechercher d’autres établissement dans votre département spécialisées pour les personnes âgées en situation de perte d'autonomie.