0 maison de retraite à ARPAJON (91)

Vous recherchez un EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou une  maison de retraite située à ARPAJON pour un proche âgé dépendant?


Découvrez la liste de l'ensemble des établissements médicalisés à ARPAJON et précisez votre recherche à l'aide de critères de sélection détaillés : présence d'une unité Alzheimer ou de Soins Longue Durée (USLD), tarifs journaliers d'hébergement, habilitation de l'établissement à l'aide sociale, types d'accueil de la structure (permanent, temporaire, jour, nuit), etc...


Trouvez les autres maisons de retraite et établissements médicalisés dans l'Essonne sur Essentiel Autonomie.

0 maison de retraite à ARPAJON (91)

Aucun établissement ne correspond à votre recherche

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : bien que la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de de moitié plus d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux forces actives pour assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, le soutien provenant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient foncièrement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première pension départementale destinée aux personnes âgées d'au moins 60 ans, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, avec l'appui de cette allocation, peuvent continuer à réaliser les tâches quotidiennes. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas attribuée en fonction des pensions de la personne âgée, il reste tout de même à payer une partie variable déterminée en fonction des ressources perçues du foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement spécialisé pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, environ 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous êtes à la recherche d'un EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) ou d’une maison de retraite pour une personne âgée en situation de dépendance avec des besoins particuliers dans une ville près de votre lieu de résidence ?
Accédez à la liste complète des établissements spécialisés accessibles près de chez vous. Spécifiez votre demande via de nombreux critères, tels que les prix de logement à la journée, l'existence ou non d’une unité Alzheimer ou de soins longue durée (USLD). Vous pouvez également sélectionner votre établissement en fonction de son habilitation à l’aide sociale et du mode d’accueil proposé (permanent, temporaire, jour, nuit...).
Retrouvez sur Essentiel Autonomie toutes les maisons de retraite et tous les établissements spécialisés dans votre département.