Foyer du Sacré Coeur - Foyer logement à St Pierre |

Foyer du Sacré Coeur
Rue Auguste Babet
97410 St Pierre
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

Confort et Services

Cadre

Restauration

Loisirs

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

Autres

Tarifs à partir de :

Listes des événements

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, d'après au rapport de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la population française lors des vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, le soutien émanant des proches pourrait diminuer à cause du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les dépenses relatives à l'APA devraient sérieusement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont la situation nécessite une aide pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à conditions de ressources. En revanche, la part demeurant à la charge de la personne est directement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Pour mieux garantir l'intégration de l’un de vos parents proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, vous trouverez, sur cette fiche, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Découvrez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé proposé. Prenez ensuite connaissance du personnel médical évoluant dans la structure selon les soins proposés : infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Selon vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations utiles concernant la vie quotidienne de l’établissement.