Résidence Le Titien - Foyer logement à CHATENAY MALABRY | Hauts-de-Seine

Résidence Le Titien  à CHATENAY MALABRY | Hauts-de-Seine
9 bis rue Francis de Pressensé
92290 Châtenay Malabry
TELEPHONER: 
  • animaux
    Accueil des animaux de compagnie
  • commerces
    Commerces à proximité

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Services d'aide à la personne
  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie
  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Navette
  • Parc et jardin dans la résidence
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant
  • Repas à emporter ou portage de repas

Loisirs

  • Animations
     : NC

Autres prestations

  • Appartements Climatisés
     : Aucun
  • Accueil
  • Chambre d'Hôtes
  • Blanchisserie
  • Accueil des animaux de compagnie

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 33
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 29 | Superficie: 33 m2
  • Nombre de F2
     : 4 | Superficie: 45 m2

Accès

  • Parking

Autres

  • Ligne téléphonique individuelle
  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

  • Loyer Studio, F1 et F1 bis (en moyenne)
     : 677.00 €/mois
  • Loyer F2 (en moyenne)
     : 921.00 €/mois
  • Etablissement habilité à l’APL
     : Non
  • Habilité à l'Aide Sociale

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France au cours des deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une accélération significative du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
La prise en charge des personnes en situation de dépendance dépend de deux éléments : l’aide en provenance de la famille, mais également l'entraide collective qui prend la forme de prestations comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, s’apprête à connaître une mutation importante dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par senior dépendant devrait notablement baisser, réduisant ainsi l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, amenées à être modifiées, et dépendront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation nécessite une aide pour réaliser les actes essentiels de tous les jours. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. Par contre, la part restant à la charge du bénéficiaire est directement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des allocataires obtenant l’ASH touchent également l’APA).

Retrouvez dans cette catégorie, l'intégralité des précisions disponibles dans l'optique de vous aider à préparer votre accueil ou celui d’un de vos parents dans un établissement spécialisé.
Voici donc les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations concernant les professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement propose un certain nombre de services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.