Résidence Autonomie Jean Morigny - Foyer logement à SAVIGNY SUR ORGE | Essonne

Résidence Autonomie Jean Morigny à SAVIGNY SUR ORGE | Essonne
60 - 62 avenue de la Belle Gabrielle
91600 Savigny sur Orge
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Services d'aide à la personne
  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie

Confort et Services

Cadre

  • Navette

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : <br/>

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 42

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Si on s'appuie sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance est censé croître dans les deux prochaines décennies, du fait particulièrement du vieillissement de la population en France. En supposant que la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie en 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent se reposer sur la mutualisation de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien provenant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre croissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient sérieusement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation implique une aide pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toutefois, la partie demeurant à la charge de la personne est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement adapté pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (en France, près de 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des informations disponibles pour vous aider à aborder idéalement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Voici donc les informations importantes relatives aux caractéristiques de l’établissement. Sont également proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations à propos du personnel en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure assure un certain nombre de services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos questions.