MARPA Au Vent des Marais - Foyer logement à SALLERTAINE | Vendée

MARPA Au Vent des Marais à SALLERTAINE | Vendée
53 rue Pélican
85300 Sallertaine
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : NC

Autres prestations

  • Blanchisserie

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Hébergement temporaire
     : NC
  • Capacité totale
     : 24
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 24

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

  • Habilité à l'Aide Sociale

Listes des événements

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la population française pendant les deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une accélération perceptible du nombre de personnes dépendantes à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l'assistance provenant de l’entourage familial est susceptible de diminuer à cause du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors en situation de dépendance. En outre, les dépenses incombant à l'APA sont censées foncièrement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation demande une aide pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas soumise à modalités de ressources. Par contre, la part demeurant à la charge de la personne est intimement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (en France, environ 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des informations disponibles vous permettant de préparer idéalement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un établissement spécialisé.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails à propos des praticiens en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en matière de maintien du lien social et de loisirs dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.