Résidence Le Clos des Mottes - Foyer logement à DOUDEVILLE | Seine-Maritime

Résidence Le Clos des Mottes à DOUDEVILLE | Seine-Maritime
Avenue Armand d'Etchegoyen
76560 Doudeville
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

  • Restaurant
     : Non

Loisirs

  • Animations
     : Non

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 50

Autres

Tarifs à partir de :

  • Loyer Studio, F1 et F1 bis (en moyenne)
     : 370 €/mois
  • Loyer F2 (en moyenne)
     : 450 €/mois

Listes des événements

Dans un avenir proche, le vieillissement démographique en France conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : bien que la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accentuer de de moitié plus d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, l’aide émanant des proches pourrait diminuer à cause du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre croissant de seniors dépendants. En outre, les frais relatifs à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient fortement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation requiert une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toutefois, la part demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide permet au bénéficiaire d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le département, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des renseignements disponibles pour vous permettre de préparer idéalement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un établissement spécialisé.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel médical présent dans l'établissement selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure spécialisée propose un certain nombre de services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos questions.