Résidence Calvin - Foyer logement à PARIS | Paris

Résidence Calvin à PARIS | Paris
2 rue Jean Calvin
75005 Paris
TELEPHONER: 
  • animaux
    Accueil des animaux de compagnie
  • commerces
    Commerces à proximité

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Aucun

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
     : Non
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant
     : Non
  • Repas à emporter ou portage de repas
     : Non

Loisirs

  • Animations
     : Non

Autres prestations

  • Appartements Climatisés
     : Aucun
  • Accueil
  • Blanchisserie
     : Non
  • Accueil des animaux de compagnie

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 12
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 12 | Superficie: 20 m2

Autres

  • Ligne téléphonique individuelle
     : Non

Tarifs à partir de :

  • Loyer Studio, F1 et F1 bis (en moyenne)
     : 583.36 €/mois
  • Etablissement habilité à l’APL
     : Non
  • Habilité à l'Aide Sociale

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 50% d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien émanant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors dépendants. En outre, les frais relatifs à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient foncièrement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toujours est-il, la part demeurant à la charge du bénéficiaire est fortement influencée par les revenus de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Attention toutefois, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Afin de mieux préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches au sein d'une structure spécialisée, nous vous proposons, sur cette fiche, toutes les informations essentielles, si disponibles.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails à propos des praticiens en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure assure quelques services et prestations aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à maintenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.