Villa Jean Dominique - Foyer logement à PARIS | Paris

Villa Jean Dominique à PARIS | Paris
46 rue Guersant
75017 Paris
TELEPHONER: 
  • animaux
    Accueil des animaux de compagnie
  • commerces
    Commerces à proximité

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Services d'aide à la personne

Equipement

  • Chambres, appartements adaptés à la perte d'autonomie
  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant
  • Repas à emporter ou portage de repas

Loisirs

  • Animations
     : Jeux de société, Ateliers mémoire, Sorties.<br/>

Autres prestations

  • Appartements Climatisés
     : Aucun
  • Accueil
  • Salon de coiffure
  • Espace beauté
  • Accueil des animaux de compagnie

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : 16 lits
  • Hébergement temporaire
     : NC
  • Capacité totale
     : 16
  • Nombre de chambre
     : 16 | Superficie: 20 m2
  • Chambres, appartements meublés

Autres

  • Ligne téléphonique individuelle
  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

  • Prestation blanchisserie incluse
  • Loyer Chambre (en moyenne)
     : 2604.00 €/mois
  • Etablissement habilité à l’APL
  • Habilité à l'Aide Sociale
     : Non

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon les études de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la population française pendant les vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une accélération significative du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
La bonne prise en charge des personnes dépendantes est due à des actions combinées des familles et des professionnels aidants, dans ce que nous pouvons définir comme solidarité familiale. Mais aussi d’une solidarité collective qui se formalise par l'attribution d'aides, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien émanant des proches est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop faible de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. En outre, les dépenses relatives à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient nettement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut implique une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. Toutefois, la partie demeurant à la charge de la personne est intimement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, environ 80 % des allocataires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des renseignements à votre disposition vous permettant de préparer parfaitement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Chaque établissement dispose de spécificités précises. Retrouvez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant évoluant dans l'établissement selon les soins proposés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure spécialisée propose quelques services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.