Résidence Hameau de l'Eau Vive - Foyer logement à LA ROCHE VINEUSE | Saône-et-Loire

Résidence Hameau de l'Eau Vive  à LA ROCHE VINEUSE | Saône-et-Loire
Le Bourg
71960 La Roche Vineuse
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : Non

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 74
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 48
  • Nombre de F2
     : 16 | Superficie: 52 m2
  • Nombre de F3
     : 10 | Superficie: 68 m2

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

Listes des événements

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, d'après au rapport de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la population française au cours des deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une accélération perceptible du nombre de personnes dépendantes à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, le soutien provenant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les frais au titre de l'APA devraient sérieusement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont la situation demande une aide pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de ressources. En revanche, la part demeurant au dépens de la personne est directement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Découvrez sur cette fiche tous les renseignements disponibles pour vous permettre d'anticiper parfaitement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Voici donc les informations pratiques liées aux caractéristiques de la structure. Sont également proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des précisions à propos du personnel en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée propose plusieurs services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à favoriser le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos questions.