Résidence Le Long Tom - Foyer logement à LE CREUSOT | Saône-et-Loire

Résidence Le Long Tom à LE CREUSOT | Saône-et-Loire
18 rue du Long Tom
71200 Le Creusot
TELEPHONER: 
  • animaux
    Accueil des animaux de compagnie
  • commerces
    Commerces à proximité

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant
  • Repas à emporter ou portage de repas
     : Non

Loisirs

  • Animations
     : NC

Autres prestations

  • Appartements Climatisés
     : Aucun
  • Accueil
  • Blanchisserie
  • Salon de coiffure
  • Accueil des animaux de compagnie

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 80
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 80 | Superficie: 33 m2

Accès

  • Parking

Autres

  • Ligne téléphonique individuelle
  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

  • Loyer Studio, F1 et F1 bis (en moyenne)
     : 588.83 €/mois
  • Etablissement habilité à l’APL
  • Habilité à l'Aide Sociale
     : Non

Listes des événements

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, selon l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la population française au cours des vingt prochaines années, si la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une accélération remarquable du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
Les aides proposées aux personnes en situation de dépendance émanent de nos jours de leurs proches respectifs et de différentes solutions comme l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles bénéficient à la fois de la présence d'un entourage familial et d’une aide collective.

L'association de ces deux types d'aides, s’apprête à faire constater un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance est voué à sensiblement décliner, allégeant alors l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses adjointes à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, amenées à être modifiées, et relèveront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont le statut implique une aide pour accomplir les actes essentiels quotidiens. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. En revanche, la part restant au dépens de la personne est fortement impactée par les revenus de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement adapté pour personnes âgées. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (en France, près de 80 % des allocataires obtenant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des renseignements disponibles pour vous permettre de préparer idéalement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
Vous vous demandez comment se passe la vie au sein de la structure médicalisée en matière d’activités, de loisirs, de restauration ? Nous vous proposons l'ensemble des services proposés, les loisirs, les prestations, les moyens de transport pour se rendre à l'adresse de l'EHPAD ou la maison de retraite, et la vie sociale sur Essentiel Autonomie.