Maison de François et Claire - Foyer logement à TASSIN LA DEMI LUNE | Rhône

Maison de François et Claire à TASSIN LA DEMI LUNE | Rhône
113-115 route de Paris
69160 Tassin la Demi Lune
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

Loisirs

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 24
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 24

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

  • Etablissement habilité à l’APL

Si on se base sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance devrait connaître une augmentation remarquable dans les deux prochaines décennies, en raison principalement du vieillissement de la population française. Même si la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes d'ici 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent se reposer sur la mutualisation de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, le soutien découlant des proches est susceptible de diminuer à cause du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre grandissant de seniors dépendants. En outre, les frais incombant à l'APA pourraient nettement changer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une aide pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. Toutefois, la part demeurant au dépens du bénéficiaire est directement répercuté par les revenus de son foyer.

Il existe aussi un accompagnement destiné à soutenir financièrement l’accueil en établissement pour personnes dépendantes, si les ressources de la personne en question et de ses proches sont insuffisantes : l’aide sociale à l’hébergement (ASH), soutien qui peut réalloué en cas de succession.
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

De manière à bien préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches dans une structure spécialisée, vous trouverez, sur cette fiche, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Chaque établissement dispose de spécificités précises. Découvrez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel médical évoluant dans la structure selon les soins proposés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement spécialisé assure quelques services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos requêtes.