Foyer Résidence Béthlehem - Foyer logement à STRASBOURG | Bas-Rhin

15 route d'Oberhausbergen
67200 Strasbourg
TELEPHONER: 
Le Foyer Résidence Béthlehem , qui se trouve à Strasbourg dans le département du Bas-Rhin, est un établissement assurant l’accueil des personnes âgées autonomes ou semi-autonomes. Cet établissement privé à but non lucratif dispose d’une capacité totale de 55 places.Parcourez la fiche détaillée "Foyer Résidence Béthlehem", et accédez à de nombreuses informations, comme le tarif d’hébergement journalier, les prestations et les services proposés dans la structure, ainsi que les activités organisées pour les pensionnaires. Affinez votre choix et sélectionnez l’établissement qui correspond au mieux à vos critères.
  • commerces
    Commerces à proximité
plus humanis
Etablissement dans lequel le groupe Humanis a des priorités d'accès pour ses retraités

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Tous

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant
  • Repas à emporter ou portage de repas

Loisirs

  • Animations
     : Non

Autres prestations

  • Appartements Climatisés
     : Aucun
  • Accueil
  • Blanchisserie
     : Non
  • Salon de coiffure
  • Espace beauté
  • Accueil des animaux de compagnie
     : Non

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 65
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 45 | Superficie: 35 m2
  • Nombre de F2
     : 10 | Superficie: 55 m2

Autres

  • Ligne téléphonique individuelle
  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

  • Loyer Studio, F1 et F1 bis (en moyenne)
     : 661.81 €/mois
  • Loyer F2 (en moyenne)
     : 700.48 €/mois
  • Etablissement habilité à l’APL
  • Habilité à l'Aide Sociale
     : Non

Dans une vingtaine d'années, l'évolution démographique en France se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait augmenter de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Les aides proposées aux personnes dépendantes émanent aujourd’hui de leurs proches et de différentes solutions telles que l'APA. Elles jouissent à la fois d’une solidarité familiale et d’une solidarité collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l’aide émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre conséquent de seniors dépendants. Par ailleurs, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient fortement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont la situation appelle à une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de ressources. Toujours est-il, la part demeurant à la charge du bénéficiaire est intimement influencée par les entrées financières de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de faciliter une entrée dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Attention toutefois, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est toutefois pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Vous ou l’un de vos proches envisagez d'intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche dispense l’ensemble des renseignements que vous recherchez pour bien préparer votre entrée.
Voici donc les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions concernant les praticiens en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos critères, Essentiel Autonomie vous met à disposition tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, restauration, moyens d’accès pour aller à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments pratiques concernant la vie au sein et à proximité de l’établissement.