Résidence Autonomie Eléonor Langlet - Foyer logement à SANGATTE | Pas-de-Calais

Résidence Autonomie Eléonor Langlet à SANGATTE | Pas-de-Calais
11 allée des Guillemots
62231 Sangatte
TELEPHONER: 
  • animaux
    Accueil des animaux de compagnie
  • commerces
    Commerces à proximité

Fiche d'information

Soins

Encadrement

  • Pôle santé à proximité (médecin, infirmières, pharmacie, kiné…)

Equipement

  • Chambres, appartements équipés de signal d'alarme, d'alerte
     : Aucun

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence
  • Parc et jardin à proximité
  • Transport en commun
  • Commerces à proximité

Restauration

  • Restaurant
  • Repas à emporter ou portage de repas

Loisirs

  • Animations
     : NC

Autres prestations

  • Appartements Climatisés
     : Aucun
  • Blanchisserie
     : Non
  • Accueil des animaux de compagnie

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 45
  • Nombre de F2
     : 30 | Superficie: 50 m2
  • Nombre de F3
     : 15 | Superficie: 65 m2

Accès

  • Parking

Autres

  • Ligne téléphonique individuelle

Tarifs à partir de :

  • Loyer F2 (en moyenne)
     : 455.00 €/mois
  • Loyer F3 (en moyenne)
     : 575.00 €/mois
  • Etablissement habilité à l’APL
  • Habilité à l'Aide Sociale

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Les aides proposées aux personnes en situation de dépendance émanent de nos jours de leurs proches respectifs et de différentes solutions comme l'APA. Elles bénéficient à la fois d'un accompagnement familial et d’une solidarité collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, le soutien provenant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre croissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première prestation locale réservée aux seniors d'au moins 60 ans, considérées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette allocation, peuvent continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas attribuée selon des ressources de la personne âgée, il reste encore à verser une partie variable déterminée en fonction des revenus du foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche établissement, l'intégralité des précisions que nous avons dans l'optique de vous aider dans la préparation de votre accueil ou celui d’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins dispensés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque structure spécialisée assure quelques services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos questions.