Résidence du Rachapt (fermé pour restructuration) - Foyer logement à VITRE | Ille-et-Vilaine

Résidence du Rachapt (fermé pour restructuration)  à VITRE | Ille-et-Vilaine
1 Rue du Rachapt
35500 Vitré
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

Confort et Services

Cadre

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : NC

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : 11 lits
  • Capacité totale
     : 11
  • Nombre de chambre
     : 6
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 3
  • Nombre de F2
     : 2

Autres

Tarifs à partir de :

  • Etablissement habilité à l’APL

Listes des événements

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la France lors des vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une augmentation remarquable du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, le soutien découlant des proches est susceptible de décliner à cause du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de personnes âgées dépendantes. De plus, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont la situation appelle à une aide pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la partie demeurant à la charge de la personne est fortement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement spécialisé pour seniors. Attention cependant, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations attribuées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Retrouvez dans cette catégorie, l'intégralité des précisions disponibles avec pour objectif de vous aider dans la préparation de votre entrée ou celle d’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Voici donc les informations importantes relatives aux caractéristiques de la structure. Découvrez aussi les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations concernant les professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé propose plusieurs services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à favoriser la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos questions.