Résidence La Bruyère - Foyer logement à MEZIDON CANON | Calvados

Résidence La Bruyère à MEZIDON CANON | Calvados
20 Rue Édouard Vaillant
14270 Mézidon Canon
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : Non

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 69
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 41
  • Nombre de F2
     : 27

Autres

  • Résidence sécurisée 24/24h

Tarifs à partir de :

  • Loyer Studio, F1 et F1 bis (en moyenne)
     : 372 €/mois
  • Loyer F2 (en moyenne)
     : 579 €/mois
  • Etablissement habilité à l’APL

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après au rapport de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la population française pendant les deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation remarquable du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l’aide provenant des proches pourrait diminuer à cause du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les frais relatifs à l'APA sont censées nettement changer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut appelle à une aide pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toujours est-il, la partie restant au dépens de la personne est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Il demeure aussi un accompagnement destiné à financer l’accueil en établissement pour personnes en situation de dépendance, si les revenus de la personne concernée et de ses proches sont insuffisantes : l’aide sociale à l’hébergement (ASH), assistance qui peut être soumis à un recours sur succession.
Le Conseil départemental verse aux personnes en perte d’autonomie des aides ménagères : le nombre de services attribués est toutefois différent de celui des allocataires (l’APA est par exemple perçue par 80 % des bénéficiaires de l’ASH au niveau national).

Pour mieux garantir l'entrée de l’un de vos proches au sein d'une structure spécialisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations importantes, si disponibles.
Chaque établissement dispose de spécificités précises. Retrouvez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez ensuite connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins dispensés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque structure spécialisée assure plusieurs services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos requêtes.