Résidence de l'Orme - Foyer logement à OYONNAX | Ain

Résidence de l'Orme à OYONNAX | Ain
10 rue de l'Orme
01100 Oyonnax
TELEPHONER: 

Fiche d'information

Soins

Equipement

Confort et Services

Cadre

  • Parc et jardin dans la résidence

Restauration

  • Restaurant

Loisirs

  • Animations
     : <br/>

Autres prestations

Etablissement

Statut Juridique

Mode d'accueil

  • Hébergement permanent
     : NC
  • Capacité totale
     : 50
  • Studio, F1 ou F1 Bis
     : 50

Autres

Tarifs à partir de :

  • Etablissement habilité à l’APL

Dans quelques années, le vieillissement démographique en France se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes : même si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de de moitié plus d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
D'une part, la solidarité familiale, et l’aide des proches et des aidants, d'autre part, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l'assistance émanant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient fortement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental reversée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas assujettie à modalités de ressources. En revanche, la partie restant au dépens du bénéficiaire est directement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Autre aide notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure pour personnes âgées. Une remarque toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, près de 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’APA).

De manière à bien préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos parents proches dans un établissement spécialisé, voici, sur cette fiche, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des précisions concernant les praticiens en place, selon les soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement assure plusieurs services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos questions.