Services de soins à domicile : présentation

Plus que pour n’importe quel patient, les soins aux personnes en perte d’autonomie doivent s’adapter. Pour leur apporter le meilleur service médical, des personnels de santé et des structures apportent des solutions personnalisées. Infirmiers, aides-soignants, médecins et assistants sociaux se déplacent à domicile ou favorisent l’accès aux soins.

les professionnels du soin à domicile

Les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)

Les SSIAD interviennent auprès des personnes âgées malades ou dépendantes faisant l’objet d’une prescription médicale. Le personnel (infirmier, aide-soignant) assure des soins d’hygiène et infirmiers de façon continue, week-ends et jours fériés compris. Ces services préviennent les hospitalisations, assistent lors des convalescences post-hospitalisation et retardent la perte d’autonomie. Ils sont gérés par des établissements publics (CCAS et hôpitaux) ou par des associations.

Le personnel des SSIAD

  • L’infirmier coordonnateur diplômé d’État assure l’organisation et la coordination des interventions (traitement des demandes, évaluation des besoins, élaboration d’un plan d’action, mise en place et suivi des interventions). Il encadre également  les soignants (élaboration des plannings, respect du droit du travail et des contrats).
  • L’infirmier diplômé d’État dispense les soins infirmiers (pansements, injections, préparation de traitement…) en collaboration avec les aides-soignants.
  • L’aide-soignant diplômé d’État travaille sous la responsabilité d’un infirmier. Il intervient dans les actes d’hygiène et de nursing (toilette, habillage, aide à la mobilisation…) auprès des personnes prises en charge. Il les stimule et prévient les difficultés sanitaires.

L’hospitalisation à domicile (HAD)

L’hospitalisation à domicile (HAD) permet un retour rapide au domicile après une hospitalisation traditionnelle. Elle est dispensée par une équipe pluridisciplinaire (infirmiers, aides-soignants, kinésithérapeutes) qui prodiguent les soins nécessaires jour et nuit. Accordée sur prescription médicale et après accord du médecin-conseil de l’Assurance maladie, elle s’adresse aux patients dont l’état de santé nécessite des soins médicaux complexes et coordonnés sans exiger la présence constante d’une équipe médicale.

L’hôpital de jour

Sur demande du médecin traitant ou après hospitalisation, l’hôpital de jour permet aux patients de regagner leur domicile le soir, après les soins. Il s’adresse aux personnes nécessitant une prise en charge ne pouvant être pratiquée en consultation externe et ne justifiant pas une hospitalisation complète. A l'hôpital de jour, on établit les diagnostics, on prodigue les actes médicaux et on apporte un suivi psycho-gériatrique, une rééducation ou une réadaptation.   

Partage cet article :