Les professionnels de l’aide à domicile

Pour faciliter le maintien à domicile d’une personne en perte d’autonomie, l’emploi d’aides professionnelles (aides ménagères, aides à domicile…) est l’un des recours possibles. Humanis vous accompagne dans la recherche de celles-ci.

Les professionnels de l’aide à domicile

Faire le bilan des besoins d’aides aux personnes âgées

Avant que l’épuisement ne gagne l’entourage, celui-ci doit dresser un bilan des aides nécessaires pour maintenir leur proche âgé à son domicile. Pour obtenir ce type d’aide sociale, la personne concernée doit être actrice ou du moins associée au projet d’accompagnement. Pour déterminer le degré de dépendance et le type d’aide nécessaire, le bilan recensera les informations suivantes :

  • l’état de santé de la personne ;
  • les besoins tant pour les actes essentiels (toilette, habillage, alimentation, déplacements…) que pour les actes domestiques (entretien du logement et du linge, courses, préparation des repas) ;
  • la qualité de l’environnement (voisinage, transports, accessibilité du logement) ;
  • les ressources disponibles.

Faire appel aux services adaptés

Selon le degré de dépendance et les besoins mis en évidence grâce au bilan (aide-ménagère, toilette au lit…), différents profils de professionnels de l’aide à domicile peuvent répondre aux attentes de la personne concernée et de son entourage. Humanis vous accompagne pour le choix et la mise en œuvre de cette assistance.

L’aide-ménagère, l’aide à domicile ou l’auxiliaire de vie sociale

Les professionnels de l’aide-ménagère interviennent selon un planning défini pour accompagner la personne lors des actes essentiels de la vie et au maintien du lien social (tâches domestiques, petites démarches administratives, présence, soutien moral, accompagnement dans les déplacements…).

Le métier d’aide à domicile

La profession d’aide à domicile consiste à apporter une assistance à une personne âgée et/ou handicapée en situation de dépendance. L’aide à domicile intervient directement chez la personne et l’aide à réaliser des tâches de la vie courante. Les missions réalisées par une aide à domicile sont les suivantes :

  • l’entretien de l’habitation
  • le repassage
  • la réalisation des courses
  • la préparation des repas

 

L’auxiliaire de vie : quelles différences ?

L’auxiliaire de vie, comme l’aide à domicile, accompagne la personne en situation de dépendance dans la réalisation de ses tâches quotidiennes.  La principale différence entre ces deux métiers réside dans l’approche plus "intime" de l’auxiliaire de vie. L’auxiliaire de vie pratique les tâches suivantes :

  • la toilette ou la douche de la personne dépendante
  • le lever et le coucher de la personne
  • les courses et préparation des repas
  • lui donner à manger lorsqu’elle est dépendante
  • le transfert de mobilité (déplacer la personne âgée et/ou handicapée de son lit à son fauteuil par exemple)
  • l’accompagnement lors de sorties

 

L’auxiliaire de vie a obligatoirement suivi une formation spécifique et possède un Diplôme d’État d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS). Ce métier peut également être exercé dans une maison de retraite.

Des aides pour bénéficier d’une aide à domicile ou d’une auxiliaire de vie

Il existe des aides qui facilitent le recours à une aide à domicile ou à une auxiliaire de vie : l’ARSM (Allocation Représentative de Services Ménagers), l’APA (Aide Personnalisée d’Autonomie) ou encore la Prestation de Compensation du Handicap. 

L’assistant de vie ou garde malade, l’employé à domicile

En plus des missions de l’aide à domicile, l’assistant de vie ou garde-malade offre une présence et une surveillance de jour comme de nuit aux personnes dépendantes.

Les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS)

Affiliés aux communes, ces services publics proposent de nombreux soutiens aux personnes dépendantes ou en perte d’autonomie comme des aide-ménagères, le portage de repas, une téléassistance, l’entretien des jardins, l’aide à l’informatique…

Les associations

Le milieu associatif répond à de nombreux besoins en termes d’assistance à la personne et notamment dans l’aide à domicile aux personnes âgées. Parmi les principales fédérations, on retrouve l’Una, l’Adessa, l’ADMR ou encore le Mouvement Familles Rurales.

Les entreprises privées à but lucratif

Acteurs du secteur bancaire, de la grande distribution ou de la téléphonie, de nombreuses sociétés commerciales ont développé des services à la personne.

Partage cet article :

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres