Quels services à domicile pour les personnes âgées et dépendantes ?

Pour faciliter le maintien à domicile d’une personne en perte d’autonomie, le recours aux services à domicile (aides à domicile, portage des repas, téléassistance..) est une solution de plus en plus utilisée.  Tour d’horizon des différents services à destination  des personnes âgées.

Les professionnels de l’aide à domicile

Les différents services à domicile pour les personnes âgées

Lorsqu’une personne âgée ne peut plus accomplir seule les actes simples de la vie quotidienne (se lever, s’habiller, préparer ses repas…), elle peut recourir à une aide à domicile, assistante de vie ou une auxiliaire de vie sociale. Une prise en charge de ce type peut être précédée par une évaluation de ses besoins avec elle et, le cas échéant, avec son entourage.  

Assistance dans les actes quotidiens de la vie aux personnes âgées

Selon le degré de dépendance et les besoins mis en évidence grâce au bilan établi (aide-ménagère, toilette au lit…), différents profils de professionnels de l’aide à domicile peuvent répondre aux attentes de la personne concernée et de son entourage.

Les aides à domiciles sont généralement titulaires d’un BEP sanitaire et social, mention “aide à domicile”. L’aide à domicile intervient directement chez la personne et l’aide à réaliser des tâches de la vie courante. Il existe aussi les assistants de vie qui passent un titre professionnel délivré cette fois par le ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité. En plus des missions de l’aide à domicile, l’assistant de vie ou garde-malade offre une présence et une surveillance de jour comme de nuit aux personnes dépendantes. Le métier d’auxiliaire de vie sociale (AVS) est validé depuis 2002 par un Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale (DEAVS) qui remplace le CAFAD (Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'Aide à Domicile). Les auxiliaires de vie sociales sont les plus diplômées, elles ont un domaine d’intervention plus large, mais de manière générale les auxiliaires de vie, assistants de vie, et aides à domicile assurent des tâches identiques auprès des personnes âgées. La principale différence entre ces deux métiers réside dans l’approche plus "intime" de l’auxiliaire de vie.

L’assistance aux personnes âgées recouvre les prestations suivantes :

  • Accompagnement et aide de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne : aide à la mobilité et aux déplacements, à la toilette, à l’habillage, à l’alimentation…
  • Accompagnement et aide de la personne dans les activités de la vie sociale et relationnelle : accompagnement dans les activités domestiques et administratives, de loisirs, de la vie sociale…
  • Soutient des activités intellectuelles, sensorielles et motrices de la personne. 
  • Présence auprès des personnes âgées maladies, confort physique du malade, bien-être, le jour comme la nuit.

Elle n’inclut pas les actes de soins relevant d’actes médicaux. Les soins infirmiers à domicile peuvent être assurés par des infirmiers ou des aides soignants.

Le portage de repas

Le portage des repas est encadré par des nutritionnistes pour éviter la malnutrition ou la dénutrition. Il concourt à maintenir des conditions satisfaisantes pour le maintien à domicile des personnes dépendantes. Le service de portage de repas est accordé à toute personne dont l’état de santé ou la perte d’autonomie ne lui permet plus de se préparer un repas. Il est proposé par via les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), des associations ou des entreprises.

La téléassistance

Source de sécurité à domicile pour les personnes âgées comme pour leurs proches, la téléalarme ou téléassistance rassure. Très simple d’utilisation, ce système permet d’avertir un centre d’écoute au moindre problème (chute, malaise…).

L’aide aux déplacements

Pour les personnes qui ne peuvent plus emprunter les transports en commun en raison d’une perte d’autonomie, il existe des services de transports adaptés. Gérés par des associations ou des sociétés de services, ils proposent un chauffeur accompagnant et assistant la personne âgée dans ses déplacements et ses démarches.

Cette prestation doit être réalisée à partir ou à destination du domicile et les transports de groupe sont exclus.

Découvrez les aides financières pour la mobilité des personnes âgées ou dépendantes.

Les autres services possibles

De nombreux services existent pour faciliter la vie des personnes âgées à domicile.  

  • Entretien de la maison et travaux ménagers
  • Petits travaux de jardinage
  • Travaux de petit bricolage
  • Soins d’esthétique à domicile pour les personnes dépendantes
  • Préparation de repas à domicile
  • La livraison de course
  • Soins et promenades d’animaux de compagnie…

Les différents modes d’intervention

L’intervention et l’embauche de professionnels dans le cadre du maintien à domicile d’une personne âgée sont possibles selon différents modes contractuels.

Le recours à un prestataire

L’organisme prestataire est l’employeur des intervenants à domicile. A ce titre, il gère administrativement et juridiquement (contrat, salaire, départ…) l’intervention du professionnel (aide-ménagère, auxiliaire de vie sociale…).

Le recours à un mandataire

La personne recevant l’aide est l’employeur des intervenants à domicile. L’organisme est mandaté pour organiser l’intervention d’une assistante de vie ou garde à domicile pouvant apporter une présence de jour comme de nuit selon les besoins. L’organisme prend également en charge les formalités administratives concernant le professionnel  (contrat, salaire, déclarations sociales et fiscales, licenciement…)

L’emploi direct ou gré à gré

La personne recevant l’aide recherche et recrute elle-même l’intervenant à domicile qu’elle rémunère. Dans ce cas, elle gère l’ensemble des démarches administratives et juridiques (contrat, salaire, licenciement, congés, maladie, déclaration des cotisations sociales, remplacement…)

Pour trouver une association ou une entreprise mandataire ou prestataire près de chez vous, adressez-vous au CLICCentre local d'information et de coordination), au Centre communal d'action sociale (CCAS) de la commune concernée ou consultez le site de l' Agence nationale des services à la personne.

Le Chèque Emploi-Service Universel (CESU)  

Le CESU est un titre de paiement qui permet de régler les prestations d’aides et de service à la personne à domicile. Il est préfinancé en partie ou en totalité par un organisme tel que les institutions de retraite complémentaire ou les mutuelles.

Les deux types de CESU

Pour rémunérer un salarié en emploi direct ou régler les services d’un organisme agréé, le CESU constitue un mode de paiement simplifié. Deux types sont possibles :

  • Le CESU bancaire se compose d’un chèque et d’un volet social. Il est délivré gratuitement par les banques. Pour l’utiliser, il suffit de remplir le volet social et de l’adresser au Centre National de Traitement du Chèque Emploi Service Universel (CNCESU). Il fait office de contrat de travail, de bulletin de paie et de déclaration auprès de l’URSSAF. Le CNCESU envoie une attestation d’emploi au salarié et prélève les cotisations pour le compte du bénéficiaire du service. Les cotisations sont calculées sur la base du Smic brut, majorées de 10% pour congés payés, ou à partir du salaire net.
  • Le CESU préfinancé est délivré par les conseils généraux, les institutions de retraite mutuelles ou assurances. Le bénéficiaire ne paie qu’une partie de la valeur faciale. L’organisme prend en charge l’autre partie. Le CESU couvre une partie du salaire de l’intervenant. Le complément devra être payé par le bénéficiaire par tout autre moyen de paiement.

 

Partage cet article :

A lire aussi

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres