Qui peut prétendre à une hospitalisation à domicile ?

L'hospitalisation à domicile (HAD) permet d’assurer à domicile des soins médicaux et paramédicaux importants. C’est une alternative à l’hospitalisation dans un établissement de soins. L’admission en HAD se fera après demande du médecin traitant ou du médecin hospitalier et après accord du médecin coordinateur du service HAD.

Qui peut prétendre à une hospitalisation à domicile ?

Hospitalisation à domicile (HAD) : dans quelles situations ?

L’hospitalisation à domicile (HAD) concerne toute personne présentant une pathologie aiguë ou chronique nécessitant des soins complexes qui devraient normalement être pratiqués en milieu hospitalier. L’HAD est une alternative à l’hospitalisation : la qualité de l’hôpital et le confort de la maison.

 

L'HAD permet de réaliser à votre domicile :

 

  • des soins ponctuels, notamment en cas de maladies non stabilisées (par exemple, une chimiothérapie),
  • des soins de réadaptation au domicile, notamment en cas de retour anticipé après l'accouchement, de maladie cardiaque, de traitement orthopédique,...
  • des soins palliatifs.

 

Pour pouvoir bénéficier d’une HAD, certaines conditions doivent cependant être remplies :

 

  • le patient est hospitalisé et le médecin estime que les soins peuvent être réalisés au domicile ou que l’état de santé ne nécessite pas un séjour à l’hôpital,
  • les conditions de domicile le permettent ou le domicile peut être aménagé (lit médicalisé, adaptation de la chambre …) 
  • le patient et sa famille sont d’accord.

 

Une fois ces critères remplis, la personne doit résider dans une zone géographique couverte par une structure HAD et que celle-ci dispose d’une place.

 

bon à savoir

Les établissements d’HAD sont des établissements de santé. À ce titre, ils sont soumis aux mêmes obligations de qualité et de sécurité que les hôpitaux et les cliniques.

 

 

L’Hospitalisation à domicile est également possible dans les EHPAD (1). Dans ce cas, l’équipe HAD intervient dans la chambre du résident en collaboration avec l’équipe soignante. L’HAD permet d’éviter les ruptures d’accompagnement et des hospitalisations souvent perturbantes pour le résident.

 

bon à savoir

  • Plus de 105 000 patients pris en charge
  • Plus de 300 établissements d’HAD
  • Près de 4,8 millions de journées d’hospitalisation réalisées
  • Près de 915 M€ de dépenses
  • 1/3 des journées d’HAD concernent des pathologies cancéreuses et ¼ des soins palliatifs
  • Le coût moyen d’une journée d’HAD est de 200 €

 

Des soins complets à domicile

En fonction de la pathologie, le protocole de soins est déterminé par le médecin coordonnateur de l’hospitalisation à domicile et planifié par l’équipe de coordination, en accord avec le patient et son entourage quant aux conditions d’intervention.

 

En cas d’urgence, l’établissement HAD met à disposition du patient et de son entourage un protocole d’alerte. A minima, il s’agit d’une permanence téléphonique joignable 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

 

  1. Décret n° 2012-1030 du 6 septembre 2012 relatif à l'intervention des établissements d'hospitalisation à domicile dans les établissements sociaux et médico-sociaux avec hébergement 
 
Partage cet article :

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres