Qu’en est-il de l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) permet à une personne en situation de handicap de rémunérer une tierce personne pour l’aider dans les actes essentiels de la vie (se laver, s’habiller, etc.). Cette allocation est remplacée depuis 2006 par la prestation de compensation du handicap (PCH). Seules les personnes qui en bénéficiaient avant 2006 continuent de la recevoir sous certaines conditions.

Qu’en est-il de l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

Quelles conditions d’attribution ?

 

Pour continuer à bénéficier de l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP), la personne en situation de handicap doit :

 

  • avoir un taux d'incapacité d'au moins 80 % reconnu par la commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées (CDAPH),
  • résider en France métropolitaine et être de nationalité française ou disposer d'un titre de séjour régulier,
  • avoir des ressources qui ne dépassent pas celles pour l'attribution de l'allocation aux adultes handicapés (AAH).

 

L’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) n’est pas soumise à une limite d’âge, cependant, après 60 ans, l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) peut la remplacer.

 

bON à savoir

Les plafonds de ressources pour l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP),  correspondent à :

 

  • 9 730,68 € par an pour une personne seule
  • 19 461,36 € par an pour une personne en couple
  • 4 865,34 € par enfant supplémentaire

 

Les montants de l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP)

 

Le montant de l’allocation varie en fonction de la situation de la personne handicapée.

 

Si l’état de la personne nécessite l’aide d’une tierce personne pour un ou quelques actes essentiels de la vie, ou que l’état de la personne nécessite une aide pour l’ensemble des actes essentiels sans que cela entraine un manque à gagner pour la personne de l’entourage qui apporte son aide, dans ce cas-là le montant de l’ACTP varie entre 443 € et 775.25 €.

 

Par contre si cette personne est rémunérée pour cette aide ou si, faisant partie de l’entourage, elle subit un manque à gagner, dans ces cas-là, le montant de l’ACTP sera de maximum 886 €.  
 

 

bON à savoir

La tierce personne peut être quelqu'un de l'entourage, une personne rémunérée directement par le ou la bénéficiaire de L'ACTP ou par l'intermédiaire d'une association d'aide à domicile.

 

 

 

 

 

Vous aidez ? Suivez le guide !
7 recettes pour une relation aidant-aidé harmonieuse

Conformément à la réglementation sur la protection des données, les informations que nous communiquez font l'objet d'un traitement informatisé par votre institution de retraite complémentaire en vue de l'execution de sa mission d'action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaire en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution y compris les assistantes sociale et s'il y a lieu, ses partenaires et sous-traitants éventuels. Vous pouvez demander l'accès et la rectification de vos données personnelles en écrivant au délégué à la protection des données de votre institution de retraite complémentaire à : protection-donneespersonnelles@humanis.com ou à Groupe HUMANIS - cellule Protection des données personnelles - 141, rue Paul Vaillant Couturier - 92246 MALAKOFF Cedex.

Partage cet article :

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu