Rester à domicile grâce aux aides techniques

Les aides techniques favorisent l’autonomie et améliorent le confort de vie. Elles permettent de compenser une déficience, une incapacité ou un handicap passager ou définitif. Le choix d’une aide technique est souvent la conséquence d’une évaluation, par exemple par un ergothérapeute, ou du conseil d’un professionnel de santé.

chutes personnes âgées, sécurité domicile

Salle de bain et WC : des aides pour plus de sécurité

La salle de bain est un lieu de potentiels accidents puisque 46% des chutes à domicile s’y déroulent. Il est donc important de la rendre fonctionnelle et ergonomique pour plus de sécurité.

Avec l’âge, enjamber sa baignoire devient difficile et c’est le facteur de chutes le plus important. Remplacer sa baignoire par une douche sécurisée est une solution. Elle peut également faciliter le travail de l’aidant. Sans rebord ni marche, elle sera idéalement équipée d’un sol antidérapant, d’un siège ergonomique, d’une barre de maintien et d’un pare-douche.

Le lavabo ergonomique facilite l'approche des personnes en fauteuil roulant.

La barre d’appui est un équipement quasi indispensable. Certaines, à ventouses, sont amovibles. D’autres se fixent  dans le mur, ou s’adaptent au bord de la baignoire.

Un siège mural ou un tabouret de douche reste très pratique en cas de dépendance. Avec un siège pivotant il est plus simple d’entrer dans sa baignoire. On peut aussi utiliser un marchepied avec ou sans barre d’appui.

Des bandes antidérapantes autocollantes préviennent les risques de chutes à la sortie du bain ou de la douche. En cas de difficulté de préhension le distributeur automatique de savon et le robinet à déclenchement infrarouge sont une solution.

Les rehausseurs de WC permettent de s’asseoir et de se relever plus facilement, quelle que soit la hauteur des WC. Ils facilitent l’accès aux toilettes des personnes à mobilité réduite préservant ainsi leur intimité.

Cuisine : des aides pour préparer les repas

De nombreuses aides permettent de rester autonome dans la préparation des repas : set de table ou plateau antidérapant, éplucheur ergonomique que l’on porte comme une bague, économe à pile, masticateur pour assouplir les aliments, balance de cuisine parlante, couteau à bascule, tube de mousse à adapter sur les ustensiles pour une meilleure préhension, poignée attrape assiette, ouvre-boîte, ouvre-bocal, ouvre-bouteille, ouvre-canette en font partie.

 

S’alimenter seul

Ne pas renverser sa nourriture lorsqu’on est atteint de tremblements est désormais facile avec le tout nouveau couvert mis au point aux Etats-Unis : autostabilisant, ce couvert détecte les mouvements involontaires et les compense. Pour un parfait nettoyage l’embout est amovible et peut être au choix cuillère, fourchette ou couteau.

Les assiettes peuvent être ergonomiques, avec un rebord, antidérapantes ou avec ventouse.

Les verres ou bouteilles connectés à un Smartphone s’illuminent pour prévenir qu’il est temps de boire.

Chambre : plus de confort

Pour la chambre, il existe des lits médicalisés, des rehausseurs de lits pour se lever plus aisément, des dossiers de lit qui permettent de s’installer confortablement pour prendre un repas ou lire.

Les fauteuils électriques ont une fonction d’aide au lever et parfois même de massage. Ils disposent d’un repose pieds escamotable et sont munis de roulettes. Ils passent facilement du salon à la chambre.

 

Faciliter la vie de tous les jours

Dépasser les problèmes de vue

Un grand nombre d’objets facilitent la vie quotidienne et pallient les légères déficiences. De la loupe rétro éclairée à la loupe sur pied jusqu’au télé agrandisseur, de nombreuses solutions sont proposées pour s’adapter aux problèmes de vue. Sans oublier les produits dits parlants tels les réveils, les montres, les balances de cuisine, les pèse-personnes et autres calculatrices.

 

Dépasser les problèmes d’ouïe

Avec leurs informations en grands caractères, son réglable et puissant, touches à relief, alarme visuelle, touche SOS, navigation à la voix, les Smartphones s’adaptent aux déficiences de la vue et de l’ouïe. Certains intègrent aussi une fonction géolocalisation d’appel d’urgence.

Les téléphones fixes offrent un large clavier, l’appel automatique sur une touche avec photo et une sonnerie couplée à un signal lumineux.

Le casque d’écoute à infrarouge pour la télévision permet d’augmenter le son et d’avoir une bonne qualité d’écoute sans déranger son entourage.

 

Dépasser les difficultés de préhension

Avec les aides à l’habillage, il redevient facile d’enfiler et d’enlever ses chaussettes, de remonter une fermeture éclair ou de mettre ses chaussures même à lacets lorsque ceux-ci sont élastiques.

En cas de difficulté de préhension, il existe des stylos dont la forme permet de passer l’index dans un anneau limitant ainsi les douleurs musculaires ou les tremblements, des grips s’adaptent aussi à n’importe quel crayon.

Inutile de se baisser ou de monter sur un tabouret pour attraper des objets même très petits avec des pinces munies ou non de ventouse.

 

Prendre ses médicaments

Côté santé, les piluliers se déclinent sous de nombreux aspects : quotidien ou semainier, utilisant un code couleur, sonore, lumineux ou électronique. Un « coupe pilule » ou un « écraseur de comprimé » peuvent utilement les compléter. Un appareil compatible avec la plupart des flacons de gouttes oculaires en facilite l’administration.

 

Jardiner

De nombreux outils ont été développés pour réduire les sollicitations articulaires liées au jardinage : ce sont par exemple les repose-genoux qui offrent aussi un appui pour se relever, les sièges de jardinage roulants, les escabeaux stables et sécurisés, les tables de plantation, les poignées universelles qui s’adaptent à tous les manches ou encore les outils à poignée coudée ergonomique et antidérapante.

 

Mobilité : des aides pour rester autonome

La mobilité est un des éléments majeurs de l’autonomie. Canne anglaise, canne de marche, canne avec assise pliable, canne tripode pour plus de stabilité, un professionnel de santé peut vous aider à choisir la canne la mieux adaptée. Le déambulateur s’utilise à l’intérieur ou à l’extérieur, c’est une aide à la marche pour les personnes souffrant de troubles de l’équilibre ou ayant des difficultés à marcher.

 

Lorsqu’on habite un duplex ou une maison à étage, l’escalier peut devenir un problème. Le monte-escaliers est la solution la plus économique pour conserver son indépendance. Chaque escalier étant différent, il faut demander des devis. Dans certaines conditions, il est possible d’obtenir des aides pour le financer auprès de la sécurité sociale, des mutuelles, des caisses de retraite, des collectivités locales, voire de l’agence nationale de l’habitat (ANAH).

 

Les scooters électriques, de faible encombrement, quelquefois pliables sont stables avec leurs 3 ou 4 roues et autorisent les déplacements sur des courtes distances.

Le chariot de courses à 4 roues peut être poussé plutôt que tiré ce qui limite l’effort. Et avec une barre de frein il devient même déambulateur.

 

Les aides techniques sont donc nombreuses et variées. Et pour les compléter, rien n’empêche de détourner ou d’adapter certains objets courants pour simplifier les gestes usuels du quotidien.

 
 
 
Partage cet article :

A lire aussi

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres