Quels objets connectés pour lutter contre la perte d'autonomie ?

La prise en charge de la dépendance et de la perte d’autonomie est un enjeu majeur. En effet, le nombre de personnes en perte d’autonomie devrait doubler en 2060 pour toucher 2,6 millions de seniors, d’après l’Uned. Pour faciliter la vie des personnes en perte d’autonomie et des aidants familiaux, les objets connectés apparaissent comme une solution évidente, pratique et adaptée.

Quels objets connectés pour lutter contre la perte d'autonomie ?

Perte d’autonomie : pour chaque besoin, une solution connectée

Les personnes âgées en perte d’autonomie rencontrent au quotidien de nombreux problèmes. Les objets connectés ont pour but de faciliter leur quotidien, en couvrant tous les usages : santé, mobilité, communication urgence …

 

La santé connectée

Le bracelet connecté : il mesure en permanence le rythme cardiaque de la personne âgée. L’aidant familial et les proches reçoivent une notification dès que le bracelet perçoit un symptôme inquiétant.

La tasse connectée : elle mesure quotidiennement le volume d’eau bu par la personne âgée. Ainsi, finis les problèmes de déshydratation !

Le podomètre connecté : pour bien vieillir et faire reculer la perte d’autonomie, il est important de continuer à pratiquer de l’exercice régulièrement. Le bracelet connecté permet de mesurer l’exercice réalisé chaque jour : nombre de pas, calories perdues, mesure du rythme cardiaque et analyse des cycles de sommeil.

La montre connectée : elle marche comme un smartphone, mais est plus simple d’utilisation. Elle fonctionne en commande vocale et rappelle au senior de prendre ses médicaments, ou permet de le localiser en cas de perte de mémoire. Elle dispose également d’un bouton d’urgence pour contacter les secours en cas de besoin.

 

La communication au bout du fil

Le pendentif connecté : il permet à la personne qui le porte autour du cou de contacter ses proches facilement et rapidement, en pressant simplement un bouton.

 

Bon à savoir

selon un sondage TNS Sofres de 2014, 68 % des Français se disent préoccupés pour leurs proches quant à la perte d’autonomie. 90 % d’entre eux estiment qu’il faut maintenir les personnes en perte d’autonomie à domicile. Pour faciliter ce maintien à domicile, 93 % des Français pensent que les objets connectés ont un rôle à jouer. Cependant, 33 % d’entre eux craignent les menaces de ces technologies sur l’intimité et la dignité des personnes âgées.

 

 

Les détecteurs de chute

La ceinture connectée : elle détecte les chutes, alerte les proches et déploie des airbags afin d’éviter la fracture de la hanche.

 

Bon à savoir

La chute est l’un des principaux risques pour les seniors. Chaque année, 450 000 personnes chutent. Elles sont la première cause de décès accidentel chez les plus de 65 ans. Chaque année 9 300 personnes âgées de plus de 65 ans décèdent des suites d'une chute.

 

L’adaptation du domicile est donc un enjeu important pour limiter le risque de chute des personnes âgées et leur permettre de bien vieillir chez elles.

 

 

Le sol intelligent : créé surtout pour les établissements spécialisés, le sol intelligent capte les chutes grâce à une puce insérée sous le sol et alerte immédiatement le personnel aidant ou les proches de la personne concernée.

 

 

 

Partage cet article :

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres