Les services d’aide à domicile

Pour compléter l’accompagnement de l’entourage des personnes en perte d’autonomie et celui des professionnels de l’aide à domicile, il existe de nombreux dispositifs spécialisés. Portage de repas ou encore téléassistance, ces services à la personne facilitent la vie des personnes âgées et apportent un confort régulier ou ponctuel selon les besoins.

Les services à domicile

Le portage de repas

Le portage des repas est encadré par des nutritionnistes pour éviter la malnutrition ou la dénutrition. Il concourt à maintenir des conditions satisfaisantes pour le maintien à domicile des personnes dépendantes. Ce service est accordé à toute personne dont l’état de santé ou la perte d’autonomie ne lui permet plus de se préparer un repas. Il est proposé par via les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), des associations ou des entreprises.

Informations et aides financières sur les repas et portage 

Pour certains services de portage de repas, il est possible d’effectuer le règlement par chèque CESU préfinancé. Les personnes imposables peuvent éventuellement bénéficier d’une déduction fiscale relative à ce service. Vous pouvez également trouver des informations auprès de votre mairie concernant la restauration collective des clubs du troisième âge ou des logements-foyers.
Pour le portage de repas, des aides financières sont possibles sur les frais de port (hors repas) :

La téléassistance

Source de sécurité à domicile pour les personnes âgées comme pour leurs proches, la téléalarme ou téléassistance rassure. Très simple d’utilisation, ce système permet d’avertir un centre d’écoute au moindre problème (chute, malaise…)
La téléassistance est composée d’un médaillon ou bracelet que l’on porte sur soi et d’un transmetteur téléphonique relié à une centrale d’écoute. Les salariés de celle-ci assurent des permanences 24h/24 et 7j/7.
Lorsque la personne active le bouton du médaillon ou du bracelet, elle est mise directement en relation avec un opérateur qui apprécie le degré d’urgence de la situation et prend la décision adaptée. Selon le contexte, il alertera les personnes référentes (parents, amis…) ou un service d’urgence (SOS médecin, Samu, pompiers…)

D’autres services pour compléter la téléassistance 

Selon les opérateurs, d’autres dispositifs peuvent compléter le service de téléassistance. On retrouve par exemple des capteurs de mouvements ou encore des détecteurs de fumée ou de fuite d’eau.
Les personnes souffrant de troubles de l’orientation peuvent aussi s’équiper de bracelet GPS. En cas de problème, il peut alors être localisé et secouru.

Quelles aides financières pour la téléassistance ? 

Certains coûts liés à la téléassistance peuvent être supportés par l’aide des municipalités, des Conseils départementaux au titre de l’APA, l’Assurance Retraite ou les Caisses d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail (CARSAT).

 

Vous aidez un proche qui vit à domicile ?
Retrouvez nos trucs et astuces

Conformément à la réglementation sur la protection des données, les informations que vous nous communiquez font l’objet d’un traitement informatisé par votre institution de retraite complémentaire en vue de l’exécution de sa mission d’action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution, y compris les assistantes sociales et, s’il y a lieu, ses partenaires et ses sous-traitants éventuels.
Vous pouvez demander l’accès et la rectification de vos données personnelles en écrivant au délégué à la protection des données de votre institution de retraite complémentaire à : protection-donneespersonnelles@humanis.com ou à Groupe malakoff médéric humanis – cellule Protection des données personnelles - 141, Rue Paul Vaillant Couturier - 92246 MALAKOFF Cedex.

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu