Ostéoporose : quels sont les facteurs de risque ?

Le risque d'ostéoporose augmente avec l'âge. Cette pathologie principalement liée au vieillissement, concerne plus particulièrement les femmes (notamment après la ménopause) mais peut aussi plus rarement toucher les hommes. 

Pathologies liées à l'âge

Les principaux facteurs de risque

  • Une ménopause précoce de la femme (avant 45 ans
  • Chez l’homme, une carence en hormones sexuelles mâles (testostérone) 
  • Une petite taille et un faible poids corporel (maigreur)
  • Des antécédents familiaux : le rôle de l'hérédité dans l'ostéoporose est prouvé. Une fracture ostéoporotique chez la mère multiplie par deux le risque de survenue d’une ostéoporose chez ses descendants 
  • Certaines pathologies (notamment inflammatoires) : les maladies endocriniennes comme l'hyperthyroïdie, la maladie de Cushing, le diabète, les maladies digestives (pancréatites, cirrhoses hépatiques, gastrectomies,) les rhumatismes inflammatoires (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante), la bronchite chronique et l'insuffisance respiratoire (favorisées par le tabagisme), l'hémochromatose (surcharge de fer dans le sang) 
  • Certains traitements pris sur une longue durée (plus de 3 mois) : les médicaments comme les corticoïdes (cortisone), les hormones thyroïdiennes, les héparines (anti-coagulants) 

L’ostéoporose n’est pas une fatalité

Certains facteurs de risque sont liés au mode de vie et peuvent donc être évités :

  • Une nutrition inappropriée : une alimentation déséquilibrée, pauvre en calcium, un apport excessif de sels ou de protéines, des régimes amaigrissants trop stricts, une consommation excessive de café, peuvent favoriser une ostéoporose 
  • Un tabagisme et une consommation excessive d’alcool : le tabac et l’alcool exercent une action directement nocive sur l'os et peuvent générer une insuffisance d’hormones sexuelles 
  • L’inactivité physique ou une activité insuffisante : la sédentarité et les périodes d'immobilisation prolongées sont néfastes pour les os 
  • Un manque d'ensoleillement (notamment chez les personnes âgées ayant tendance à moins sortir) : l’exposition au soleil favorise la synthèse de vitamine D, nécessaire pour absorber le calcium présent dans les aliments et minéraliser les os.

 

L’ostéoporose peut être responsable de tassements vertébraux, une diminution de la taille peut être un indice : il est donc important de se mesurer régulièrement.

Il est important de bien adapter le logement pour réduire risques de chutes à domicile des personnes âgées. L’aménagement de la salle de bain et des escaliers sont des travaux cruciaux à effectuer pour minimiser les risques de chutes particulièrement pour les personnes âgées souffrant d’ostéoporose.

 

Guide des aidants : 7 astuces

 

Vous aidez un proche au quotidien ?
Retrouvez nos trucs et astuces

Conformément à la réglementation sur la protection des données, les informations que vous nous communiquez font l’objet d’un traitement informatisé par votre institution de retraite complémentaire en vue de l’exécution de sa mission d’action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution, y compris les assistantes sociales et, s’il y a lieu, ses partenaires et ses sous-traitants éventuels.
Vous pouvez demander l’accès et la rectification de vos données personnelles en écrivant au délégué à la protection des données de votre institution de retraite complémentaire à : protection-donneespersonnelles@humanis.com ou à Groupe malakoff médéric humanis – cellule Protection des données personnelles - 141, Rue Paul Vaillant Couturier - 92246 MALAKOFF Cedex.

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu