10 ASTUCES pour faciliter l’entrée en maison de retraite

Comment choisir un établissement ? Quelles sont les démarches ? Comment accompagner mon proche ? Quelles sont les formalités à ne pas oublier ?

Autant de questions que l’on se pose quand on prépare une entrée en maison de retraite.

Découvrez 10 astuces pour faciliter cette étape de vie.

10 astuces pour faciliter l'entrée en établissement

Astuce n° 1 - bien choisir sa maison de retraite

Privilégiez un emplacement géographique qui limite l’isolement de la personne âgée.

  • Soit à proximité de la famille et des amis
  • Soit dans son environnement habituel (amis, voisins, etc.).

 

Choisissez un établissement adapté aux besoins de la personne âgée.

  • Types d’établissements (résidence autonomie, résidence services seniors, Ehpa, Ehpad, Soins de Suite et Réadaptation etc.)
  • Modes d’accueil (hébergement permanent/temporaire, accueil de jour/de nuit).

 

Bon à savoir

Facilitez votre recherche grâce au moteur de recherche, identifiez et localisez les établissements d’hébergement pour personnes âgées en France, en fonction de votre situation et de vos critères de recherche !

 

 

Astuce n° 2 - organisez une visite des lieux avant l’installation

La visite est souvent proposée par la résidence pour faciliter la découverte des lieux avec la personne âgée.

  • Dans la mesure du possible, emmenez votre proche (si ce n’est pas possible, prenez des photos, vous pourrez lui montrer pour qu’il se familiarise avec la résidence).
  • Faite la visite en famille, cela facilite la démarche et votre proche se sent entouré.
  • Soyez positif pour réduire le stress de votre proche : des petites phrases “tu vas être bien”, “les activités sont vraiment bien” permettront de lui faciliter ce changement.

 

 

Astuce n° 3 - sollicitez les aides sous conditions

Il existe des solutions pour soulager le coût d’une maison de retraite, qui pèse lourdement sur les personnes âgées et leur famille.Des aides financières peuvent être octroyées en cas de ressources insuffisantes : l’ALS et l’APL pour le tarif d’hébergement et l’APA pour le tarif dépendance.

 

Astuce n° 4 - pensez aux objets utiles de votre proche

Pour que votre proche se sente comme à la maison, n’hésitez pas à aménager son logement/chambre avec des effets personnels : photos, horloge, objets du quotidien.
  • Les photos permettent de rassurer la personne âgée et de stimuler sa mémoire en faisant appel à ses souvenirs.
  • Le bloc éphéméride ou le calendrier permettra à votre proche de se repérer dans le temps et aux membres de la famille de noter leurs prochaines visites et de laisser des messages à son proche.

 

 

Astuce n° 5 - étiquetez les vêtements

Les vêtements de votre proche devront être étiquetés afin de faciliter le tri du linge pour l’établissement. Deux solutions sont souvent proposées par la résidence :

  • les étiquettes sont fournies par l’établissement moyennant une somme
    (environ 30 euros),
  • les étiquettes sont produites par vous-même.

Rapprochez-vous de la Direction de la résidence pour de plus amples informations.

 

 

Astuce n° 6 - prenez les premier repas avec votre proche

Vous avez la possibilité de partager des repas avec votre proche en résidence.

Le premier repas est souvent le moment de la prise de conscience. Profitez de ce premier repas pour partager un bon moment et rassurer votre proche.

 

 

Astuce n° 7 - souscrire à une assurance logement 

En cas de dégradation du logement loué par votre proche (en Résidence Autonomie, Résidence services seniors, Ehpad), l’assurance logement couvre les éventuels frais.
Appelez l’assureur actuel de votre proche pour faire le point.

 

 

Astuce n° 8 - gérez les comptes de votre proche 

La gestion budgétaire est un point important.

  • Si votre proche continue à gérer ses comptes, prévenez sa banque pour qu’il puisse recevoir ses relevés bancaires dans l’établissement.
  • S’il n’est plus en capacité de le faire, votre proche peut décider que c’est à vous de réaliser cette gestion. Dans ce cas, il faudra qu’il vous donne procuration sur son compte (démarche à réaliser auprès de la banque).
  • Si votre proche n’est pas en capacité de vous donner procuration, vous pouvez faire une demande de mise sous protection (curatelle ou tutelle) auprès du juge des tutelles. Pour cela vous devez compléter le formulaire CERFA 15424*03 et le transmettre au tribunal d’instance le plus proche du lieu de vie de votre proche. Le juge pourra alors décider de nommer tuteur ou curateur un membre de la famille. Si vous ne pensez pas pouvoir gérer le budget et les démarches administratives, le juge pourra mandater un professionnel extérieur pour gérer la mesure de protection.

 

 

Astuce n° 9 - Et la maison, on en fait quoi ? 

Pensez à maintenir une assurance habitation et les abonnements nécessaires en attendant la location ou la vente.

  • Si le logement continue à être habité par le conjoint, les taxe foncière et taxe d’habitation restent redevables.
  • Si l’entrée en maison de retraite concerne vos parents ou votre parent veuf, prenez les décisions en famille au sujet de la vente du bien, la vente ou le partage des meubles et objets et engager les différentes démarches (résiliation du bail en cas de location).

PENSEZ AU TELEPHONE ET A L'ABONNEMENT INTERNET

Transférez la ligne ou résiliez la ligne / l’abonnement internet. Pensez à prévenir la famille, les proches et les voisins des nouvelles coordonnées. Pensez à faire un transfert de courrier auprès de La Poste.

 

 

Astuce n° 10 - participez à des groupes de parole 

L’entrée en résidence est souvent vécue comme une rupture. Certaines résidences proposent des groupes de paroles. Ces temps d’échanges permettent de partager avec d’autres personnes vos questions et votre expérience afin de bénéficier de conseils. Si votre résidence ne le propose pas, Humanis vous accompagne et peut vous apporter un soutien psychologique pour faire face à cette situation.

 

Contactez-nous au 09.72.72.72.20

 

 

 

Obtenez votre guide pratique
10 ASTUCES pour faciliter l’entrée en maison de retraite

Conformément à la réglementation sur la protection des données, les informations que nous communiquez font l'objet d'un traitement informatisé par votre institution de retraite complémentaire en vue de l'execution de sa mission d'action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaire en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution y compris les assistantes sociale et s'il y a lieu, ses partenaires et sous-traitants éventuels. Vous pouvez demander l'accès et la rectification de vos données personnelles en écrivant au délégué à la protection des données de votre institution de retraite complémentaire à : protection-donneespersonnelles@humanis.com ou à Groupe HUMANIS - cellule Protection des données personnelles - 141, rue Paul Vaillant Couturier - 92246 MALAKOFF Cedex.

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu