Souffrir de la maladie d’Alzheimer avant 60 ans

Généralement diagnostiquée à partir de l’âge de 65 ans, la maladie d’Alzheimer peut dans de plus rares cas se déclarer chez des personnes plus jeunes, dès une quarantaine d’années. D’après l’Inserm 20 000 personnes de moins de 60 ans seraient touchées par la maladie d'Alzheimer et apparentées. C’est alors bien souvent, pour le malade comme pour sa famille, un véritable bouleversement.   

aide domicile perte autonomie

Les difficultés d’un Alzheimer précoce

Le jeune malade d’Alzheimer éprouve souvent des difficultés accrues dans la vie privée. Une adaptation du poste de travail est parfois possible et souvent encouragée. 

Certaines activités peuvent freiner la progression de la maladie d’Alzheimer.  Celles-ci sont recommandées dès l’apparition des premiers symptômes.

Alzheimer avant 60 ans : les aides possibles

Les malades d’Alzheimer de moins de 60 ans dépendent de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

Ils peuvent, sous réserve de remplir des conditions d’incapacité et de ressources, bénéficier de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), de la carte d’invalidité et de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).

La maladie d’Alzheimer fait également partie de la liste des Affection de Longue Durée (ALD), et à ce titre, ouvre une prise en charge spécifique de l’Assurance Maladie. Légalement, une personne de moins de 60 ans atteinte de la maladie d’Alzheimer a la possibilité d’être accueillie dans un Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) ou dans un établissement médico-social pour adultes handicapés.

 

Humanis soutient le dispositif "Malades Jeunes" de France Alzheimer et maladies apparentées depuis 2011.

Le Groupe s’engage à bâtir des solutions d’avenir pour les personnes tout au long de leur vie.

À travers les actions novatrices menées par l’Association, Humanis contribue à l’accompagnement des personnes malades jeunes

 

Votre proche est atteint de la maladie d'Alzheimer ?

Téléchargez le guide France Alzheimer "A vos côtés face à la maladie"

Conformément à la réglementation sur la protection des données, les informations que nous communiquez font l'objet d'un traitement informatisé par votre institution de retraite complémentaire en vue de l'execution de sa mission d'action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaire en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution y compris les assistantes sociale et s'il y a lieu, ses partenaires et sous-traitants éventuels. Vous pouvez demander l'accès et la rectification de vos données personnelles en écrivant au délégué à la protection des données de votre institution de retraite complémentaire à : protection-donneespersonnelles@humanis.com ou à Groupe HUMANIS - cellule Protection des données personnelles - 141, rue Paul Vaillant Couturier - 92246 MALAKOFF Cedex.

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu