Arthrose : une maladie qui attaque le cartilage osseux

 

L’arthrose est à l’origine des douleurs et incapacités physiques les plus fréquentes chez les personnes âgées. Elle entraîne une usure et une destruction progressive du cartilage osseux. En France, 60 % des plus de 65 ans et 85 % des plus de 70 ans sont concernés*.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est une affection dégénérative chronique qui atteint les articulations à des degrés différents : elle entraîne une usure et une destruction progressive du cartilage osseux. Ce tissu recouvre les extrémités des os : avec le liquide synovial (lubrifiant naturel), il amortit les chocs et assure la mobilité des articulations. Lors des mouvements, le cartilage protège les extrémités osseuses et évite les frottements des surfaces articulaires. 

Lorsque l’arthrose apparaît, le cartilage se détériore et s’amincit : moins souple, il provoque des lésions articulaires (os, ligaments, etc.) à l’origine de raideurs, de douleurs, de déformations, qui peuvent être invalidantes et retentir sur la qualité de vie des patients. 


L’arthrose évolue assez lentement, par poussées inflammatoires et peut affecter toutes les articulations : les plus touchées sont généralement celles de la colonne vertébrale (cervicarthrose, dorsarthrose, lombarthrose), des mains, des genoux (gonarthrose), des hanches (coxarthrose) et des pieds, qui soutiennent le poids du corps. Le quotidien peut devenir très éprouvant et il est important de trouver des solutions et de savoir comment soulager l'arthrose, comment la rendre moins pénible pour la personne qui en souffre.

Il faut noter que selon sa forme, l’arthrose n’est pas toujours douloureuse.

 

Comment diagnostiquer l’arthrose ?

Les articulations les plus touchées sont celles de la colonne vertébrale, des mains, des genoux, des hanches et des pieds. La maladie se manifeste par des douleurs et raideurs articulaires, des gênes fonctionnelles pour bouger et des déformations. Plusieurs facteurs en favorisent l’apparition : le surpoids, le manque d’activités physiques ou des antécédents de traumatisme, entre autres. Les femmes sont les plus concernées.

En cas de douleurs articulaires, il est nécessaire d’en parler avec son médecin. Il pourra effectuer un diagnostic pour déterminer l'apparition d’une arthrose et apprécier le stade et l’évolution de la maladie à partir d’un examen clinique et en faisant réaliser des radiographies de votre squelette.

Les radiographies standards utilisent les rayons X et permettent d’obtenir des clichés en deux dimensions : le professionnel de santé dispose alors d'une image qu'il examine pour déceler d'éventuelles anomalies arthrosiques (amincissement du cartilage, condensation de l'os sous-chondral, présence de lacunes ou géodes, développement d'ostéophytes). En cas d’arthrose, il est recommandé de réaliser des radiographies tous les 1 à 2 ans, et dans les 6 mois qui suivent une poussée inflammatoire (afin de visualiser ses effets).

 

Soulager les douleurs articulaires liées à l’arthrose

S’il n’existe pas de traitement curatif pour l’arthrose, des traitements peuvent la soulager : une mise en repos de l’articulation, de la rééducation, des aides techniques, une perte de poids, une prothèse ou des cures thermales, des traitements médicamenteux.

L’arthrose est souvent une cause de perte d’autonomie chez les personnes âgées. La meilleure manière de limiter l’effet de l’arthrose est bien entendu la prévention : portez des chaussures adaptés, perdez les kilos superflus, n'hésitez pas à consulter le médecin ou le kinésithérapeute mais surtout, faîtes de l’exercice.

L’activité physique, particulièrement celle des personnes âgées, contribue à la préservation d’une bonne santé et à la lutte contre l’arthrose.

 

 

*Source : société française de rhumatologie

 

ligne verticale

 

 

Découvrez également
Epaississeurs de poignée en mousse petit format 1

 

Epaississeurs de poignée en mousse petit format 2

 

Epaississeurs de poignée en mousse petit format 3

 

Les épaississeurs de poignée en mousse sont très pratiques si l'on souffre de rhumatismes. Ces supports à la texture agréable permettent d'éviter les crampes et de réduire la fatigue musculaire. Ils peuvent servir à l'utilisation quotidienne d'un rasoir, un crayon ou des couverts par exemple. 

 

 

Partage cet article :