Maladie d’Alzheimer : les activités préconisées

Pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les activités physiques ou cérébrales sont fondamentales et doivent être pratiquées régulièrement pour être efficaces.

Valorisantes et relaxantes, ces activités aident aussi les seniors à améliorer leurs capacités cognitives et peuvent ralentir la progression de la maladie.

Zoom sur les activités préconisées pour les personnes souffrant d’Alzheimer.

Proposer une activité à un malade d’Alzheimer

Les seniors souffrant de la maladie d’Alzheimer ont besoin d’activités physiques, manuelles ou cérébrales, à pratiquer seul ou en groupe et de manière régulière, pour maintenir un lien social et ralentir la progression de la maladie. Quelle que soit l’occupation proposée, certaines conditions doivent être réunies pour que ces moments soient agréables et productifs :

  • faites en sorte d’organiser l’activité au calme, dans un lieu où vous ne risquez pas d’être dérangés, afin d’optimiser l’attention de la personne accompagnée ;
  • instaurez des rituels, qu’il s’agisse d’un lieu, d’une pièce, de la manière de vous installer, pour ne pas déconcerter le senior ;
  • restez flexible concernant le jour et l’heure de l’activité, et sachez vous adapter à l’état physique et psychologique de la personne ;
  • veillez toujours à la sécurité du malade d’Alzheimer pendant l’activité. Sans l’infantiliser, assurez-vous qu’il n’ingère pas de substances dangereuses et ne se blesse pas ;
  • ne dépassez pas une certaine durée. Faites une pause au bout d’une vingtaine de minutes, et arrêtez l’activité si la personne malade manifeste des signes de fatigue ou d’agacement ;
  • n’hésitez pas à réessayer ce qui n’a pas fonctionné un autre jour. Un refus ou un échec peut être dû à l’humeur du moment, et n’est pas forcément un rejet définitif. La meilleure solution est de demander à la personne, d’un jour sur l’autre, ce qu’elle désire faire.

Alzheimer : des activités à privilégier

L’intérêt des activités pour les malades d’Alzheimer est de maintenir leurs facultés motrices, mais aussi de freiner la perte de coordination des gestes. En fonction des possibilités de chacun, différents loisirs pourront être proposés.

Activités physiques

La danse est une activité souvent très appréciée des personnes souffrant de troubles de la mémoire, puisqu’elle inclut l’apprentissage d’une chorégraphie ou de pas de danse, la coordination avec la musique et la rencontre d’autres personnes.

Le jardinage est également préconisé parmi les activités dédiées aux malades d’Alzheimer. Agréable et à pratiquer en plein air, il permet de maintenir les fonctions motrices et la mémoire des seniors, qui apprennent à différencier les végétaux ou encore leurs exigences en matière d’arrosage par exemple.

Les activités artistiques ou cérébrales

Pour les personnes souffrant d’Alzheimer, les activités "souvenirs", à travers les albums photos, la manipulation d’objets du passé, des odeurs familières ou la visite de lieux liés à certains souvenirs peuvent éveiller la mémoire. Il faut pour cela que l’aidant familial évoque des souvenirs qui soient sources de plaisir, et que les questions ne soient pas trop insistantes.

En fonction de l’état physique et de l’avancée de la maladie, il est également possible d’organiser des jeux de construction, de lettres, de tri ou d’adresse. Scrabble, pictionnary, maquettisme, reconnaître des drapeaux ou des personnalités dans un magazine, tous les prétextes sont bons pour solliciter la mémoire dans un climat de détente. Sources de distraction, ces activités demandent aussi une certaine concentration pour coordonner les gestes et la pensée, ainsi que, selon les jeux, l’élaboration d’une stratégie.

 

Les activités artistiques, tout comme les jeux, pourront également être proposées en fonction des capacités de la personne concernée. Poterie, peinture, dessin, collage, chant… tout est possible à partir du moment où le senior se montre volontaire. Distrayants et gratifiants, ces loisirs font appel aux capacités de création et à la concentration.

Les activités liées au quotidien

Certaines activités recommandées aux malades d’Alzheimer font partie du quotidien, comme mettre la table, aider à éplucher des légumes, faire de la pâtisserie ou plier le linge, par exemple. Autant d’actions qui permettent de maintenir l’esprit en alerte et de faire travailler la mémoire, en cherchant où est rangé un ustensile, ou en suivant une recette par exemple.

D’autres activités sont quant à elles liées au calendrier. Il s’agit des fêtes de famille, des fêtes religieuses ou des fêtes nationales par exemple. Pour une personne souffrant de troubles de la mémoire, ces fêtes sont autant de repères qui l’aident à se situer dans le temps et à organiser un événement en amont.

Partage cet article :

A lire aussi

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres