L’incontinence urinaire : prévention

L’incontinence urinaire peut rapidement mener à l’isolement. Pourtant, des traitements et des solutions de prévention existent.

Comment prévenir ou soulager l’incontinence urinaire ?

Pour prévenir l’incontinence urinaire, on conseille d’éviter la consommation excessive de certaines boissons comme l’alcool, le café, le thé, les sodas (qui ont un effet diurétique ou qui irritent la vessie). En revanche, le jus de pomme et de raisin sont conseillés.

 

ATTENTION

L'incontinence ne doit pas amener à boire moins d'eau. En cas d'incontinence nocturne, éviter de boire en trop grande quantité les soirs, avant le coucher.

 

On préconise de muscler et tonifier les muscles pelviens en pratiquant des exercices de contractions musculaires ou exercices de Kegel (sur les conseils d’un médecin) en prévention d’éventuelles fuites. Pratiquer une activité physique régulière (marche, natation, randonnée, jardinage, etc.), permet également de tonifier certains muscles.

Les substances présentes dans le tabac sont irritantes pour la vessie : une raison de plus pour éviter de fumer. 

On conseille d’être vigilant vis-à-vis des affections urinaires ou gynécologiques, et de toujours traiter rapidement une infection urinaire.

En cas de fuites urinaires et/ou fécales, ne dissimulez pas ces symptômes : évoquez ces troubles avec votre médecin généraliste ou un urologue. Exprimez vos craintes : un traitement adapté à votre situation peut être mis en place et soulager ou guérir l’incontinence

 

Partage cet article :

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres