Qu’est-ce que la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) ?

La Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge (DMLA) est une affection oculaire évolutive très fréquente chez les personnes de plus de 50 ans. Elle se traduit par une baisse de l'acuité visuelle et par une altération de la vision centrale. Plus de 1,5 millions de personnes âgées de plus de 60 ans sont concernées par cette maladie en France*.   

dmla, dégénérescence maculaire liée à l'âge

Les symptômes de la dégénérescence maculaire liée à l'âge

Des signes doivent vous alerter et vous amener à consulter un médecin spécialiste :

  • une gêne visuelle ou un besoin d'éclairage plus intense pour lire et accomplir des tâches minutieuses,
  • une diminution de l'acuité visuelle, des difficultés à percevoir les détails,
  • une perception altérée des couleurs et des contrastes, des images ternies,
  • une déformation, une distorsion des lignes droites qui semblent ondulées, courbées,
  • l'apparition d'une tache sombre au centre du champ visuel.

 

Le test de la grille d’Amsler permet de détecter une DMLA.

En tenant la grille d’Amsler au niveau de son œil, à une distance de lecture confortable, et en fixant le point central, les patients atteints voient des lignes déformées, interrompues ou brisées, parfois des zones floues ou aveugles. Il est dans ce cas urgent de contacter son médecin.

Les facteurs de risque de la DMLA

La DMLA est principalement liée au vieillissement naturel, qui entraîne la mort des cellules photoréceptrices de la rétine**.

D’autres facteurs de risque s’y ajoutent : 

  • Le tabagisme : fumer multiplie par 6 le risque de développer la maladie,
  • La surcharge pondérale, l'obésité et une alimentation déséquilibrée, notamment carencée en vitamines et oligo-éléments,
  • Les maladies cardio-vasculaires et l'hypertension artérielle,
  • Les antécédents familiaux et la prédisposition génétique.

Les deux formes de la maladie

On distingue deux formes de la maladie :

  • La forme atrophique ou sèche de la DMLA : dans 75 % des cas, la maladie évolue lentement, sur plusieurs années, et entraîne une altération progressive de la vue. Elle conduit à la perception de taches noires dans le champ visuel.
  • La forme exsudative ou humide : cette forme de DMLA est plus grave et évolue plus rapidement, parfois en quelques jours. Elle se caractérise par la prolifération de petits vaisseaux sanguins qui peuvent créer des œdèmes ou des hémorragies. La vue baisse brutalement et il est indispensable de consulter en urgence un médecin ophtalmologiste.

L’évolution de cette pathologie oculaire 

La dégénérescence maculaire liée à l’âge atteint la macula. Cette zone située au centre de la rétine assure la vision de précision et transmet au cerveau 90 % de l'information visuelle. Tout commence par des taches pigmentées qui apparaissent dans le champ de vision. C’est le premier stade de la maladie.  Le vieillissement des cellules de la macula peut ensuite conduire progressivement à la perte de la vision centrale. La vision périphérique n'est cependant pas affectée. Les activités habituelles, notamment la lecture, l'écriture, la reconnaissance des personnes et des détails, la conduite automobile deviennent difficiles voire impossibles. Cette détérioration de la vue retentit considérablement sur le quotidien des patients et peut être très invalidante.

Le dépistage de la DMLA

La DMLA est une pathologie silencieuse, qui évolue de façon asymptomatique. Il est donc nécessaire de consulter régulièrement un ophtalmologiste, afin qu'il détecte les éventuels signes précurseurs de la maladie. À partir de 55 ans, une visite annuelle chez l'ophtalmologiste est conseillée.

Plusieurs examens permettent de diagnostiquer l'apparition d'une DMLA, sa forme et son stade d’évolution :

  • La mesure de l'acuité visuelle de loin et de près pour évaluer le degré d'atteinte,
  • L’examen du fond de l'œil pour d'observer d'éventuels signes caractéristiques de la DMLA : taches blanches ou irrégularités de la couche profonde de la rétine ;
  • La tomographie à cohérence optique pour évaluer l'épaisseur de la rétine ; 
  • Les angiographies à la fluorescéine et au vert d'indocyanine en lumière infrarouge pour visualiser la lésion vasculaire s’il y a un œdème.  

La prise en charge et le traitement de la DMLA

La dégénérescence maculaire atrophique (sèche), d’évolution lente, ne bénéficie pas de traitement : des conseils hygiéno-diététiques et des aides visuelles pour faciliter la vie quotidienne sont recommandées.

Il n’existe actuellement aucun traitement curatif pour guérir de la de la dégénérescence maculaire liée à l'âge, mais la forme exsudative (humide) bénéficie de différentes solutions pour limiter sa progression. Le dépistage précoce de la DMLA est essentiel : plus la maladie est diagnostiquée tôt, plus les traitements sont efficaces.  Selon la localisation et le stade de la DMLA exsudative, l’ophtalmologiste pourra envisager le recours à différentes méthodes :

  • la photo-coagulation au laser,
  • la thérapie photo-dynamique, 
  • les médicaments “anti-angiogéniques” (ou anti-VEGF),
  • la rééducation visuelle (ou orthoptique), 
  • des vitamines anti oxydantes pourront être prescrites, notamment en présence des signes précurseurs. 

 

La DMLA est une affection qui peut résulter en une perte d’autonomie chez les personnes âgées. Pour éviter cette situation de dépendance, il faut prévenir cette affection le plus tôt possible.

Comment prévenir son apparition et ralentir son évolution ?

  •  Ne pas fumer,
  •  Avoir une alimentation équilibrée,
  •  Surveiller son poids corporel et lutter contre le surpoids et l’obésité,
  •  Protéger les yeux des rayons du soleil et des lumières éblouissantes (Porter des lunettes adaptées, de catégorie 3, assurant une protection suffisante.)
  •  Faire contrôler sa vue régulièrement (une fois par an dès 55 ans) : consulter un ophtalmologiste, notamment en cas de symptômes visuels inhabituels (tâche noire dans le centre du champ visuel, lignes droites perçues comme ondulées).

 

 

Le saviez-vous ?

Humanis accompagne les personnes âgées et leurs proches confrontés à des changements profonds de vie. Découvrez Essentiel Soutien.

 

* Dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) – Inserm 2014

 

** DMLA Info

Partage cet article :

A lire aussi

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres