Arthrose : symptômes et prévention

Les maladies ostéo-articulaires sont à l’origine des douleurs et incapacités physiques les plus fréquentes chez les seniors. Elles affectent les os, les cartilages, les tendons, les disques intervertébraux, les articulations en général. En France, environ 10 millions de personnes sont concernées par l’arthrose.*

Les principaux symptômes de l’arthrose

L’arthrose se caractérise par l’apparition d’un ou plusieurs symptômes. En cas de doute, il est important d’aller voir son médecin traitant. Plus les symptômes sont diagnostiqués tôt, moins la qualité de vie se trouvera réduite : 

  • Douleurs et raideurs articulaires : elles surviennent notamment au cours des poussées inflammatoires (ou congestives), qui peuvent provoquer une rougeur et un gonflement de l’articulation atteinte. La douleur est vive, parfois associée à une raideur des articulations. En dehors des poussées inflammatoires, les douleurs sont reliées aux mouvements.
  • Gênes fonctionnelles (pour bouger, se déplacer) et diminution de l'amplitude des mouvements liés aux douleurs ressenties.
  • Déformations visibles, excroissances comme des ‘bosses osseuses’ : ce sont des ostéophytes dus à la production osseuse.

 

En cas de manifestation de ces symptômes, on conseille de réaliser un diagnostic pour identifier une éventuelle arthrose.

 

Quelques conseils pour prévenir l’arthrose

L’arthrose est souvent une cause de perte d’autonomie chez les personnes âgées. La meilleure manière de limiter l’effet de l’arthrose est bien entendu la prévention.

Veiller à son poids corporel et prendre en charge un surpoids ou une obésité pour réduire la pression exercée sur les articulations.

Pratiquer une activité physique douce et régulière (natation, marche) : bénéfique en cas d’atteinte arthrosique (muscles renforcés, mobilité des articulations favorisée). La sédentarité aggrave en effet les symptômes douloureux. Demandez conseil à votre médecin ou kinésithérapeute. A noter : l’activité est uniquement recommandée en dehors des poussées inflammatoires (sinon, le repos de l’articulation est préconisé).

Apprendre et adopter les bons gestes et postures, qui sollicitent le moins possible les articulations malades. Eviter le port de charges lourdes, les positions statiques, les mouvements répétitifs. Recourir si besoin à des aides techniques, disponibles dans les magasins spécialisés (cannes, orthèses, poignées, accessoires divers). Favoriser la détente grâce aux exercices de relaxation (sophrologie, etc.) 

Aménager et sécuriser l’environnement familier (domicile, salle de bain, escaliers), afin de prévenir les accidents domestiques (chutes, glissades) et de faciliter les activités courantes (rampes d’escalier, siège de baignoire, barres d’appui, etc.) 

Respecter les traitements médicamenteux et les conseils individualisés du médecin traitant. Veiller à avoir un suivi médical régulier, pour prendre en charge correctement l’arthrose.

 

le saviez-vous ? 

Humanis vous accompagne dans l'adaptation du logement de votre proche grâce à des conseils d'aménagement, d'adaptation et de sécurisation du domicile pour le maintien de chez soi avec l'offre Essentiel Habitat.

 

 

 

*Source : AFLAR - Association Française de Lutte Antirhumatismale

 

 

Partage cet article :

A lire aussi

RESTEZ INFORMÉ

Recevez chaque mois par email :
  • Nos conseils santé, retraite, épargne, ...
  • Les nouvelles actualités
  • Des informations sur nos offres

Découvrir nos offres