Personnes dépendantes : les solutions pour partir en vacances

La perte d’autonomie modifie radicalement le quotidien des aidants et des aidés. Chaque tâche quotidienne doit être organisée, planifiée, anticipée. Ce n’est pas pour autant qu’il faille dire adieu aux vacances ! Découvrez nos conseils pour faciliter les départs en vacances des personnes âgées dépendantes et de leurs aidants.

Personnes dépendantes : les solutions pour partir en vacances

Le droit au répit 

Depuis la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement de 2016, les aidants peuvent bénéficier de ce qu’on appelle un droit au répit. Il s’agit du fait de prendre du temps pour soi et de pouvoir partir en vacances. Les aidants qui s’occupent de personnes âgées dépendantes et bénéficiaires de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) peuvent recevoir une aide financière de 501,69 euros chaque année pour financer son accueil en ou ses soins le temps des vacances.

 

Bon à savoir : ne pas confondre avec le congé de proche aidant

Le congé de proche aidant permet à un salarié qui s’occupe d’un proche en situation de dépendance de suspendre ou de réduire son activité professionnelle pendant une durée maximale de trois mois et renouvelable dans la limite d’un an.

 

Les séjours vacances répits 

Les activités sociales Humanis mettent en œuvre plusieurs actions pour faciliter la vie des aidants et des aidés. Outre un soutien psychologique possible, le Groupe offre la possibilité de partir en séjour ‘Vacances répit’. Les frais sont en partie pris en charge par Humanis. Ces séjours permettent aux aidants et aux aidés de partir ensemble en vacances.

 

Bon à savoir : Ecoute et soutien

"Avec nos proches" est une association composée d’anciens aidants. Ces bénévoles répondent au téléphone aux aidants en difficulté ou en recherche de conseils et de partage d’expérience.
Un numéro dédié exclusivement aux ressortissants Humanis a été mis en place : le 01 82 52 24 17


 

Tourisme et handicap 

Tourisme et handicap est un label dédié au développement d’une offre touristique adaptée aux personnes en situation de dépendance. Il touche l’hébergement, les loisirs et la restauration. Les établissements qui bénéficient de ce label sont répertoriés sur le site Tourisme et handicap et garantissent aux personnes en situation de handicap un accueil efficace et adapté.

 

Personnes dépendantes : faciliter les déplacements 

Pour les adeptes du train, la SNCF met en place gratuitement des services d’accompagnement appelés "Accès plus". Ils sont accessibles aux détenteurs d’une carte d’invalidité, aux personnes qui se déplacent en fauteuil roulant, aux pensionnés et réformés de guerre et aux personnes qui ont une carte de priorité et/ou station debout pénible.

 

Bon à savoir : Picto travel pour voyager accessible

Picto travel est un moteur de recherche communautaire qui permet de découvrir les activités accessibles près de l’endroit où l’on se trouve en fonction du handicap spécifié.

 

 

 

 

Vous aidez ? Suivez le guide !
7 recettes pour une relation aidant-aidé harmonieuse
les petites recettes entre aidants
Conformément à la réglementation sur la protection des données, les informations que vous nous communiquez font l’objet d’un traitement informatisé par votre institution de retraite complémentaire en vue de l’exécution de sa mission d’action sociale et du respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur. Les destinataires de ces données sont les membres habilités du personnel de votre institution, y compris les assistantes sociales et, s’il y a lieu, ses partenaires et ses sous-traitants éventuels.
Vous pouvez demander l’accès et la rectification de vos données personnelles en écrivant au délégué à la protection des données de votre institution de retraite complémentaire à : protection-donneespersonnelles@humanis.com ou à Groupe HUMANIS – cellule Protection des données personnelles - 141, Rue Paul Vaillant Couturier - 92246 MALAKOFF Cedex.


Partage cet article :

Les visiteurs ayant lu cet article ont également lu